Alex Lavoie revient au bercail chez le Blizzard

Le malheur des uns fait le bonheur des autres.

Les partisans du Blizzard d’Edmundston de la Ligue de hockey junior A des Maritimes sont ceux qui bénéficieront de la malchance des Cataractes de Shawinigan, puisqu’ils auront l’occasion de voir à l’œuvre le surdoué local Alex Lavoie patrouiller la ligne bleue de leur équipe.

Pour le principal intéressé, le choix a été facile. L’idée de se porter les couleurs de la formation qui possède ses droits dans le circuit Courteau cette saison ne lui a même jamais traversé l’esprit.

«J’avais pas mal mon idée faite de venir à Edmundston avec l’arrivée de cette nouvelle organisation. C’est vraiment intéressant, puisque je peux poursuivre mes études (au Collège communautaire d’Edmundston) tout en conjuguant mon sport. Je n’ai donc pas pensé trop longtemps avant de faire mon choix.»

L’Acadien revient donc au bercail après avoir traîné ses valises à gauche et à droite afin de poursuivre sa carrière de hockeyeur. D’ailleurs, il a eu la chance de vivre une première expérience mercredi, alors que sa formation disputait un premier match préparatoire face aux Slammers de Woodstock.

«Je suis parti de la maison à 14 ans, alors ça faisait longtemps que je n’avais pas eu le plaisir de jouer devant ma famille et mes amis. Nous avons remporté la rencontre (6 à 4) et je suis très satisfait de ce premier match. Je suis vraiment content d’être de retour.»

Lors de ce duel, Lavoie a eu l’occasion de faire la rencontre des partisans de cette nouvelle concession. Même si l’échantillon est petit, il est déjà convaincu que les supporters seront au rendez-vous cette saison.

«Il y avait 600 personnes à l’aréna St-Jacques pour une rencontre préparatoire. Les gradins étaient bondées et l’ambiance était géniale. C’est incroyable. On sent vraiment que les partisans veulent nous appuyer et qu’ils sont heureux qu’on soit en ville.»

Il compte donc tout faire en son possible pour leur rendre la pareille au cours de l’hiver.

«On va essayer de commencer du bon pied à Edmundston. Les gens de la communauté attendaient notre arrivée depuis longtemps et on va certainement faire de notre mieux pour connaître une bonne première saison.»

Selon lui, le Blizzard possède un alignement qui devrait être en mesure de connaître du succès.

«Nous visons tout d’abord une participation aux séries éliminatoires. Nous formons une excellente équipe qui est rapide et robuste. Je crois que nous sommes efficaces dans toutes les facettes du jeu, alors je juge que nous serons en mesure de faire un bon bout de chemin au printemps.»

Quant à son rôle au sein de la troupe piloté par Ryan Salvis, l’athlète âgé de 18 ans souhaite être un contributeur important autant sur la glace que dans le vestiaire.

«Je veux être un pilier en défensive sur qui Ryan peut compter dans des situations importantes. Pour ce faire, je compte contribuer dans les deux sens de la patinoire, ainsi que sur les unités spéciales. Dans le vestiaire, je souhaite mettre à profit mon expérience acquise au cours de mes deux années au niveau junior A et dans la LHJMQ. Je veux être un meneur au sein de cette formation.»

Le premier match de la saison régulière du Blizzard sera joué le 15 septembre à Woodstock et la première rencontre locale au Palladium se tiendra le vendredi 29 septembre contre Amherst. Si tout va comme prévu, le Blizzard déménagera dans le nouveau centre Jean-Daigle le dimanche 22 octobre.