Sea Dogs: la voie est libre pour Samuel Leblanc

Samuel Leblanc avait un rôle plutôt limité au sein de la formation des Sea Dogs de Saint-Jean la saison dernière. Il est maintenant prêt à accroître sa charge de travail pour sa deuxième campagne dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec.

Le Dieppois n’avait pas vraiment le choix d’accepter son sort, puisque la troupe alors dirigée par Danny Flynn était armée jusqu’aux dents. Avec une douzaine de joueurs qui appartenaient à un club de la Ligue nationale de hockey, il était bien difficile d’obtenir du temps de glace au sein de cette formation qui a finalement réussi à mettre la main sur la Coupe du Président et pris part au tournoi de la Coupe Memorial.

Maintenant que la majorité de ces athlètes ont fait le saut chez les professionnels, la voie est libre pour l’Acadien qui compte bien tirer profit de cette situation.

D’ailleurs, il a déjà réussi à attirer l’attention depuis le début du camp d’entraînement.

«Ça se passe très bien pour moi. J’ai accumulé deux buts en autant de rencontres pour l’instant et je suis fier de mes performances. Il me reste encore deux duels pour me prouver et nous allons compter sur un nouvel entraîneur-chef sous peu (Josh Dixon, selon RDS), alors la suite s’annonce excitante.»

Samuel Leblanc n’a pas ménagé sur les efforts au cours de l’été afin de s’assurer de connaître du succès en 2017-2018. Le hockeyeur de 5 pieds 10 pouces et de 160 livres s’est surtout assuré d’ajouter du muscle à sa charpente.

«J’ai travaillé à devenir plus fort physiquement dans le but d’être plus solide sur mes patins. De cette façon, mes adversaires auront plus de misère à me déplacer. J’ai aussi amélioré ma rapidité et mon agilité. Je vais donc être en mesure de compléter mes jeux plus rapidement en situation de match.»

Selon le Dieppois, son rôle au sein de l’équipe de la ville portuaire sera différent de l’an dernier, notamment au niveau de l’apport offensif.

«Lors de la dernière campagne, je tentais seulement de donner un effort maximum afin de rester au sein de l’alignement. Cette année, je vais encore fournir la même intensité, mais ce sera dans un rôle plus offensif. Je suis prêt pour ce défi.»

D’ailleurs, l’athlète âgé de 18 ans a déjà deux objectifs personnels précis en tête.

«Premièrement, je vise une saison d’au moins 20 points. Aussi, je vais porter attention à ma fiche de plus et moins.»

Leblanc compte aussi jouer un rôle important dans le vestiaire. Il a pris soin d’étudier les faits et gestes des vétérans lors de sa saison recrue et il est maintenant prêt à transmettre son savoir aux plus jeunes.

«J’ai notamment compris l’importance de travailler fort à tous les entraînements. Aussi, même si nous devions être sérieux et concentrés, ils trouvaient toujours une façon d’avoir du plaisir et de communiquer avec les plus jeunes. Je vais donc suivre cette ligne et tenter d’instaurer une ambiance similaire cette saison.»

Samuel Leblanc est conscient que les Sea Dogs seront moins redoutables sur papier que lors des campagnes précédentes. Cependant, il demeure optimiste quant aux éventuels succès de son équipe.

«Les gens affirment que nous allons devoir passer par une année de reconstruction. Toutefois, je crois que nous allons bien nous en tirer. Sincèrement, nous avons un très bon groupe de gars dans la chambre qui devrait surprendre bien des équipes cette saison.»