Patrice Cormier se plaît chez le Moose du Manitoba

Patrice Cormier n’a pas complètement mis une croix sur la LNH, mais on sent bien que le joueur de Cap-Pelé est heureux de son sort avec le Moose du Manitoba. Le capitaine en sera à sa huitième saison dans la Ligue américaine de hockey et il le talentueux joueur de centre se dit très à l’aise dans son rôle.

L’athlète âgé de 27 ans a rechargé ses batteries dans son Acadie natale cet été et il se sent d’attaque pour une nouvelle saison.

Cormier a peaufiné son entraînement estival grâce à quelques séances d’entraînement avec les Aigles Bleus de l’Université de Moncton avant son départ pour le Manitoba.

«La LNH n’est pas ma plus grosse préoccupation. Je suis présentement concentré sur le Moose à 100%», affirme-t-il.

Plusieurs athlètes voient la Ligue américaine de hockey comme un purgatoire ou une simple étape avant les ligues majeures, mais l’ancien des Beavers de Moncton (junior A) est parfaitement confortable dans ses patins.

«J’ai un rôle pas mal stable avec le Moose. Je suis un gars qui est pas mal constant et fiable. On a un bon groupe de leaders dans la chambre et c’est plaisant de faire partie de ce groupe-là comme capitaine, explique-t-il. J’essaie de donner l’exemple, de bien faire les choses sur la glace ou en dehors.»

Cormier veut contribuer à installer une attitude positive dans le vestiaire et instaurer une tradition gagnante à Winnipeg.

«Le but de l’équipe est de participer aux séries. Je pense que nous allons avoir une bonne  équipe cette année. L’organisation des Jets a de très bons jeunes et ça fait partie de mon rôle de les aider à s’ajuster au hockey professionnel», mentionne celui qui a été un choix de deuxième tour (54e) des Devils du New Jersey en 2008.

«J’ai une bonne relation avec le groupe d’entraîneurs. Je sais qu’ils me font confiance et c’est pour ça que j’adore ça à Winnipeg. J’ai toujours été bien traité par l’organisation. J’ai toujours hâte d’y retourner.»

Selon lui, le Moose pourrait en surprendre plusieurs en 2017-2018.

«Ça fait deux ans qu’on manque les séries, mais on est en train de bâtir quelque chose de très intéressant. C’est mon travail d’accompagner les jeunes là-dedans.»

Patrice Cormier sent que la fin approche tranquillement, mais il a encore le feu de la compétition dans les tripes.

«S’il y a une chose que le monde peut retenir de ma carrière dans le hockey, c’est que j’ai toujours été un bon leader», indique celui qui aussi été capitaine avec l’Océanic de Rimouski (LHJMQ) et Équipe Canada junior.

«On commence à y penser un peu (son après-carrière), mais je me dis que j’ai encore sept ou huit bonnes années de hockey devant moi. J’ai encore un peu de temps. Mais ça, c’est si le corps veut suivre.»

En 52 rencontres dans la LNH, le joueur acadien présente une fiche de 1-4=5 et 18 minutes de pénalités.

Son seul but dans le circuit Bettman est survenu en 2010-2011, alors qu’il portait les couleurs des défunts Thrashers d’Atlanta.

En 2016-2017, Cormier a offert un rendement de 13-16=29 points en 69 rencontres avec le Moose.