Les bâtons des Fisher Cats tonnent!

Quatre coups de circuit dans le même match, c’est probablement du jamais vu pour une équipe de baseball senior de Moncton. Les joueurs des pauvres Ironmen de Chatham doivent bien se demander qui conduisant le train qui les a frappés de plein fouet lundi soir.

Josh Dennis, Serge Vautour, Lance Van Noy et Paul Raglione ont tous frappé des longues balles pour donner aux Fisher Cats une victoire convaincante de 15 à 6.

Mieux encore, ce gain permet à la troupe de Greg Hickox de se donner une priorité de 2-1 dans cette série demi-finale quatre de sept de la Ligue de baseball senior du Nouveau-Brunswick.

«J’espère qu’on a gardé des points pour le match de mercredi soir à Moncton, mentionne le joueur d’inter, Justin Cormier. Mais le fait de voir nos gros frappeurs produire de la sorte nous donne certainement confiance pour le reste de la série.»

Selon lui, cette pétarade offensive sera de nature à ébranler la confiance des Ironmen.

«C’est une grosse victoire, surtout avec un joueur d’âge junior (Jesse Malone) au monticule. Le jeune a très bien lancé et il nous a gardés dans le match. Il y a une grosse différence entre revenir à la maison avec une avance de 2-1, par rapport à un déficit de 1-2.»

Cette victoire, les Fisher Cats la doivent évidemment à leur attaque, qui vient de produire 25 points au cours de ses trois dernières rencontres.

«Ça ne nous surprend pas nécessairement. On avait aussi marqué plein de points (28 en trois rencontres) dans la série contre Charlottetown. On est aussi l’équipe qui a marqué le plus de points dans la ligue en saison régulière», mentionne celui qui est enseignant à l’école Mgr-Marcel-François-Richard de Saint-Louis-de-Kent.

Par contre, la défensive devra faire beaucoup mieux si les Fisher Cats veulent atteindre la finale.

«Trois erreurs par partie depuis le début de la série, c’est beaucoup trop. Surtout rendu à ce point-ci de l’année. Lundi, Jesse (Malone) lançait très bien et on a commis des erreurs derrière lui. Ce n’est jamais plaisant pour un lanceur.»

L’Acadien âgé de 22 ans est bien placé pour en parler, puisque c’est lui qui montera sur la butte mercredi soir pour affronter les frappeurs des Ironmen, et ce, même s’il n’a eu que quatre jours de repos entre ses deux derniers départs.

«C’est ça dans les séries, surtout dans le baseball senior. À mon dernier départ, j’avais mal commencé le match en donnant trois points dès la première manche. Je dois faire mieux mercredi soir, parce que les Ironmen sont dangereux quand ils marquent les premiers.»

Le droitier a tout un défi sur les bras puisqu’il affrontera le joueur importé de Chatham, Alex Person.

«Je pense que ça fait déjà trois fois qu’il me bat cette saison. C’était toutes des parties serrées, mais il a eu l’avantage sur moi. J’espère que le match de mercredi sera finalement le bon pour moi.»

La rencontre sera présentée au parc Kiwanis à compter de 19h30.