Surprise, les Wildcats sont imbattables!

Darren Rumble est un homme heureux par les temps qui courent. En vieux routier, il sait très bien qu’un bon camp d’entraînement ne fait pas une saison. Mais quand ton équipe n’a pas subi la défaite en temps réglementaires en huit rencontres préparatoires, il y a de quoi sourire.

Le pilote des Wildcats de Moncton a bien le droit de savourer ces bons moments, lui qui a vu son équipe perdre 34 de ses 35 dernières parties de la saison 2016-2017.

Quelques vétérans sont de retour, mais les changements ont été très nombreux durant la saison morte.

Et à première vue, il faut bien admettre que son équipe est beaucoup plus talentueuse et surtout beaucoup plus imposante.

La véritable question est donc: à quel point les Wildcats seront-ils meilleurs?

«Si tu m’avais dit au début du camp qu’on aurait 14 points sur une possibilité de 16 après nos huit parties préparatoires, je ne t’aurais probablement pas cru», explique-t-il.

Rumble sait cependant que cette confiance est fragile.

«Un entraîneur qui vous dit qu’il dort bien est probablement un menteur», rigole-t-il.

«Nos jeunes ont connu tout un tournoi des recrues. C’était vraiment bien de les voir performer de la sorte face à des jeunes de leur âge. C’est clair que nous avons beaucoup de jeunes talentueux dans notre système.»

Même si les jeunes viennent d’un peu partout sur la planète, l’entraîneur parle déjà d’une belle chimie.

«C’est un groupe très plaisant à diriger. Ce sont tous des jeunes qui veulent devenir des joueurs de hockey et qui sont très réceptifs à ce qu’on leur enseigne. Ils ont assimilé nos systèmes de jeu très rapidement.»

Darren Rumble estime que son groupe est beaucoup plus talentueux que celui qui a terminé au dernier rang l’hiver dernier.

«Nous avons ajouté des joueurs imposants physiquement, mais je me suis aussi assuré que tout le monde pouvait patiner. C’est une grosse partie de notre style de jeu», précise-t-il.

«Nous serons clairement plus compétitifs que l’an passé. Et comme j’ai dit un million de fois, on savait ce qu’on faisait. Il y avait un plan derrière tous les changements que nous avons apportés. Et les gars qui sont de retour se sont développés plus rapidement que prévu puisqu’ils ont eu beaucoup de glace en deuxième moitié de saison.»

Les progrès sont évidents si on en juge par les récentes performances de l’équipe.

Même si elles ne veulent rien dire au classement, les victoires ont un effet sur le moral des troupes, avance l’entraîneur.

«Quand vous savez que vous avez une chance de gagner chaque partie que vous disputez, c’est un bien meilleur sentiment.»

Rumble ne veut pas placer la barre trop haute, mais on sent bien que ses attentes et ses exigences seront pas mal plus élevées en 2017-2018.

«On veut surtout s’assurer que nous allons être compétitifs tous les soirs et être à notre meilleur juste avant les séries.»

L’entraîneur promet aussi un bien meilleur spectacle aux partisans de l’équipe, qui n’ont pas été tellement gâtés l’hiver dernier avec seulement 14 victoires en 68 rencontres.