Aigles Bleues: Maëlle Rioux jouera pour la France

Parfois, c’est bon d’avoir deux nationalités. Comme c’est le cas de Maëlle Rioux.

L’attaquante recrue des Aigles Bleues de l’Université de Moncton a reçu une excellente nouvelle, cette semaine. Elle a appris qu’elle s’alignera avec l’équipe nationale féminine de hockey de France au prestigieux tournoi de la Coupe des Quatre nations, à Miskolc en Hongrie, du 6 au 13 novembre. La Hongrie, le Danemark et la Corée du Sud seront également de la partie.

Celle qui est arrivée au Québec en provenance de Paris en 2007 et qui a récolté 24 points en 21 matchs pour les Titans du Cégep de Limoilou en 2016-2017 entend bien saisir sa chance.

«C’est une expérience que je ne peux pas manquer, a soutenu la fougueuse ailier gauche de 5 pieds et 2 pouces, auteure d’un but et de trois aides en trois matchs préparatoires pour le Bleu et Or jusqu’à maintenant. C’est un nouveau départ pour moi. L’entraîneur-chef de l’équipe française me donne une chance et je dois la saisir.»

Ce n’est pas une première expérience internationale pour Maëlle Rioux, réputée pour sa vision du jeu et de son intelligence sur la patinoire. En 2013, elle avait été membre de l’équipe nationale U-18 de France au Championnat du monde. Elle a aussi été convoquée à deux autres occasions pour des matchs en Suisse et en Allemagne avec la formation française.

«J’ai bien joué et j’ai été rappelée, a-t-elle ajouté. Je suis excitée d’y aller et j’ai hâte. C’est une fierté de représenter mon pays. Je suis née en France et j’y ai vécu plusieurs années, tout comme au Canada. C’est important pour moi de représenter mon pays de naissance.»

L’entraîneur des Aigles Bleues, Denis Ross, se dit heureux de cette chance pour sa joueuse recrue, même s’il va la perdre pour quelques rencontres du calendrier régulier du hockey féminin du Sport universitaire de l’Atlantique.

«C’est un honneur pour notre programme de hockey, a révélé Ross. Je suis bien heureux que Maëlle puisse jouer sur la scène mondiale et acquérir cette expérience.»

Les Aigles Bleues (3-0) termineront leur calendrier préparatoire en fin de semaine en disputant deux rencontres face aux Tommies de l’Université St. Thomas (0-0-1). Samedi, le match sera joué à Fredericton, à compter de 15h, alors que celui de dimanche est prévu l’aréna J.-Louis-Lévesque à 14h.

Du côté masculin, les Aigles Bleus (2-2) ont conclu leur calendrier préparatoire avec un revers de 8 à 5 aux dépens des Panthers de l’Université de l’Île-du-Prince-Édouard, jeudi soir à l’aréna J.-Louis-Lévesque.

Nathan Yetman et Marcus Power ont chacun touché la cible à deux reprises pour mener l’attaque des Panthers. Cody Payne, Brent Andrews, Beau Cue et Riley Whittingham ont chacun inscrit un filet.

Danick Crête, Mitchell Robillard, Vincent Deslauriers, Jean-Sébastien Fournier et Samuel LeBlanc ont assuré la riposte pour le Bleu et Or, qui va débuter sa saison régulière le mercredi 4 octobre, à Fredericton, face aux Varsity Reds de l’Université du Nouveau-Brunswick.