Drouin marque en tirs de barrage et le Canadien gagne son premier match

Le premier but de Jonathan Drouin dans l’uniforme du Canadien de Montréal ne comptera pas à sa fiche, mais il va le prendre volontiers.

Le nouveau joueur de centre du Tricolore a réussi l’unique filet de la séance de tirs de barrage, et il a permis au Tricolore d’amorcer la saison 2017-2018 avec une victoire de 3-2 contre les Sabres de Buffalo jeudi soir au KeyBank Center.

Deuxième tireur délégué par l’entraîneur-chef Claude Julien, Drouin a réalisé une spectaculaire feinte avant de déjouer Robin Lehner à l’aide d’un tir dans la partie supérieure du filet. Avant que Drouin ne tente sa chance, Paul Byron avait également déjoué Lehner, mais la rondelle a abouti sur le poteau à la droite du gardien des Sabres.

Carey Price a confirmé la victoire du Canadien en stoppant Sam Reinhart immédiatement après le but de Drouin

Price a d’ailleurs connu un fort match alors qu’il a fait face à 45 tirs alors que le Canadien en amassait 40 en direction de Lehner.

« Je sais qu’ils ont de bons marqueurs de l’autre côté, mais j’avais confiance en Carey. C’est une victoire pour nous, une victoire importante. C’est le premier match de la saison et on commence du bon pied », a souligné Claude Julien.

En première période, Drouin avait récolté son premier point avec le Canadien sur le but du capitaine Max Pacioretty.

Phillip Danault a réussi l’autre filet du Tricolore, à 8:01 du troisième vingt, au moment où le Canadien devait se défendre à court d’un homme à la suite d’une punition mineure à Andrew Shaw.

Le but de Danault est venu effacer une performance inégale du Canadien. Après un bon début de match, lors duquel les hommes de Claude Julien ont réussi les sept premiers tirs au but, la formation montréalaise a connu des moments laborieux, particulièrement en deuxième période alors que les Sabres ont amassé 18 tirs vers Price.

« Ç’a été un match difficile par moments, mais c’est un début de saison, a déclaré Julien. J’ai trouvé qu’ils ont dominé le long des rampes plus que je ne l’aurais voulu. On doit faire un peu mieux de ce côté-là. On a quand même respecté notre plan de match. On a été patient et on a trouvé le moyen de gagner. Notre gardien a été solide ce soir. Il a fait la différente et on avait besoin de ça », a repris l’entraîneur-chef du Canadien.

Julien avait tout de même des notes positives à distribuer, et l’une d’elles est allé à Victor Mete. À son premier match officiel dans la Ligue nationale, le défenseur de 19 ans, qui a joué devant de nombreux parents et amis, a effectué 25 présences sur la patinoire, a passé presque 19 minutes sur la patinoire, a obtenu un tir au but et affiché un ratio défensif de plus-1.

Il a même joué pendant la période de prolongation à trois contre trois.

« Il a été bon. Il a été bon comme on le voit depuis le début, a analysé Julien. Il n’y a rien qui a changé dans son statut, dans sa façon de gérer son temps de glace. Il continue de nous épater. »

Julien était également satisfait des chances de marquer que ses joueurs ont créées en attaque, même s’il a aussi reconnu que son équipe en avait trop donné.

« Offensivement, on a été bon. Il y a des gars qui semblent de plus en plus se bâtir une bonne chimie, et c’est pour ça qu’en début de saison, il faut être patient avant de décider de faire des changements. J’ai aimé le fait qu’on avait quatre trios qui nous donnaient encore de bonnes présences offensives. »

Par ailleurs, l’attaque à cinq du Tricolore a été tenue en échec en quatre tentatives, malgré huit tirs en direction de Lehner.

« On n’a pas marqué, mais on a quand même créé des chances. Encore une fois, c’est de trouver la façon de finir (les jeux). »

Le Canadien a ainsi remporté son match d’ouverture pour une quatrième année consécutive _ un deuxième gain d’affilée à Buffalo _ sabotant du même coup la rentrée de l’entraîneur-chef recrue Phil Housley.

La formation montréalaise a aussi gâché le retour à Buffalo de Jason Pominville, qui a marqué les deux buts des Sabres, le premier en avantage numérique lors de l’engagement initial et le second, au tout début de la période médiane. Pominville a cependant été incapable de déjouer Price en fusillade, son tir ratant la cible.

Le Canadien reprendra le collier samedi soir en rendant visite aux Capitals de Washington.

Dimanche, au Madison Square Garden, il affrontera les Rangers de New York, l’équipe qui l’a expédié en vacances le printemps dernier.