Soccer: les Aigles Bleu(e)s domineront-ils Mount Allison?

Les deux équipes de soccer des Aigles Bleus de l’Université de Moncton ont passé leurs rivaux des Mounties de l’Université Mount Allison dans le tordeur la semaine dernière dans leur nid. L’histoire sera-t-elle différente vendredi lors des parties retour qui seront disputées à Sackville? La réponse dans quelques heures.

La troupe féminine de Meyhar Zekaroui (3-3-0=9 points, 7e position) avait disposé de ses rivales (1-6-0=3 points, 9e position) 4 à 0, alors que la formation masculine de Florian Ntima Nsiemi (2-4-0=6 points, 9e position) avait lessivé son opposant (0-7-0=0 point, 10e position) 8 à 0 sur la pelouse artificielle du stade de l’U de M.

Samedi, les deux équipes du Bleu et Or accueilleront les Varsity Reds de l’Université du Nouveau-Brunswick.

«Les deux parties sont complètement différentes. Vendredi sera un match de confirmation contre les Mounties. On veut marquer le plus de buts dans le moins de temps possible et faire reposer des joueuses pour samedi», explique Zekaroui, qui en est à sa deuxième saison comme sélectionneur des Aigles Bleues après avoir succédé à Angelo Jean-Baptiste).

«Pour ce qui est du match de samedi, on n’a pas encore vu les Varsity Reds (0-4-2=3 points, 8e position) sur le terrain. Mais on sait que cette équipe cherche un meilleur classement pour les séries. Les Reds vont tout donner et il faudra que notre équipe soit prête.»

Du côté des hommes, l’entraîneur-chef dit se méfier de la formation de Mount Allison.

«Il ne faut pas tomber dans le piège contre les Mounties et il faut être en forme contre les Reds. Notre gain de 8 à 0 peut être bon pour la confiance, mais il faudra faire preuve de vigilance. On aura une opposition plus à notre portée contre les Reds», mentionne Ntima Nsiemi.

Au hockey masculin, les Aigles Bleus (0-2-1, 1 point, 6e position) traverseront le pont de la Confédération pour affronter les Panthers de l’Université de l’Île-du-Prince-Édouard (1-1-0, 2 points, 5e position), vendredi soir à Charlottetown.

Les Insulaires ont enregistré un gain de 7 à 6 en prolongation face aux Aigles, samedi à l’aréna J.-Louis-Lévesque. Moncton menait pourtant 4 à 0 dans ce match et 6 à 5 dans la dernière minute de jeu de la troisième période.

«C’est en quelque sorte un match revanche pour nous parce que nous avons perdu deux parties (incluant un revers de 8 à 5 en partie préparatoire, le 28 septembre) contre eux», commente l’entraîneur-chef Judes Vallée.

Le vétéran défenseur Samuel Roussy (6 pieds 2 pouces et 225 livres, âgé de 23 ans) estime que son équipe pourra puiser un peu de confiance du revers de 2 à 0 de mercredi soir, face aux Varsity Reds de l’Université du Nouveau-Brunswick (3-0-0,6 points).

«On a mieux joué et on doit construire avec cette  performance, indique le joueur originaire de Paspébiac, en Gaspésie. On a joué avec un style un peu plus défensif, qui a bien marché.»

Alexis Roy (6 pieds 1 pouce et 190 livres, âgé de 21 ans), Thierry Comtois (6 pieds et 175 livres, âgé de 24 ans) et Joey Richard (6 pieds 2 pouces et 200 livres, âgé de 21 ans) ne seront pas de l’alignement du Bleu et Or en raison de blessures. Brandon Thibeau (5 pieds 11 pouces, 170 livres, âgé de 24 ans) sera devant le filet des Aigles Bleus.

Au volleyball féminin, la troupe de Monette Boudreau-Carroll participera à un tournoi préparatoire à l’Université McGill, à Montréal.

«J’ai un bon nombre de recrues cette saison et il faut les initier au circuit universitaire. Elles vont jouer contre certaines des meilleures équipes au pays», indique l’entraîneure-chef.

Moncton jouera son premier match vendredi à 19h (heure avancée de l’Est) contre les Martlets de l’Université McGill.