Le Canadien résiste et remporte une troisième victoire d’affilée

Les joueurs du Canadien de Montréal savaient qu’ils allaient affronter une équipe tenace mardi soir au Centre Bell. Malgré cela, ils ont failli se faire jouer un vilain tour à leur retour devant leurs partisans.

Jordie Benn a inscrit son premier but de la saison et ajouté une mention d’aide, tout ça au premier vingt, et il a aidé le Tricolore à vaincre les Golden Knights de Vegas, de peine et de misère, par le score de 3-2.

Brendan Gallagher (7e), au premier vingt, et Max Pacioretty (6e), tôt en deuxième période, ont réussi les autres buts du Canadien, qui a obtenu 28 tirs contre le Longueillois Maxime Lagacé, qui disputait un deuxième match en autant de soirs et un troisième en quatre jours.

Benn a ajouté une mention d’aide sur le filet de Gallagher et il a connu un cinquième match de deux points en carrière, et un premier depuis le 13 décembre 2016, contre les Ducks d’Anaheim, alors qu’il portait encore l’uniforme des Stars de Dallas.

Les hommes de Claude Julien ont signé un troisième triomphe de suite pour la première fois de la saison, sans que Carey Price ne contribue à un seul d’entre eux. Il s’agissait aussi d’un sixième gain à leurs huit dernières sorties.

Cette victoire a toutefois été entachée par la perte de l’attaquant Jonathan Drouin, victime d’une blessure au haut du corps qui lui a fait rater toute la troisième période et qui n’a pas fait l’objet de mise à jour après le match.

Pierre-Édouard Bellemare, tard au premier vingt, et Erik Haula, avec 1:37 à jouer au temps réglementaire, ont marqué les buts des visiteurs contre Charlie Lindgren, qui a fait face à 31 rondelles.

Jonathan Marchessault et David Perron ont obtenu des mentions d’aide sur le but de Haula.

Après ce but, les Golden Knights sont venus bien près d’égaler le score, mais Lindgren a fermé la porte, entre autres contre James Neal grâce à un superbe arrêt de la jambière gauche, avec environ 30 secondes à écouler.

« Ce fut un geste de réaction, le genre où tu ne penses pas et où te ne fais que sortir la jambière. Heureusement, j’ai été en mesure de faire l’arrêt », a décrit Lindgren.

Baisse d’intensité

Le gardien Charlie Lindgren effectue l’arrêt contre’ William Carrier en deuxième période. -PC

À son premier d’une séquence de six matchs à domicile au cours des deux prochaines semaines, le Tricolore a offert une performance inégale contre une formation qui avait subi un revers en tirs de barrage 24 heures plus tôt face aux Maple Leafs de Toronto, et qui en était à une sixième rencontre à l’étranger depuis le 30 octobre.

Le Canadien a largement dominé la première période lors de laquelle il a marqué deux fois et limité la troupe de Gerard Gallant

à seulement deux tirs. La formation montréalaise n’a toutefois pas réussi à maintenir cette cadence.

Reconnus pour leur ténacité et leur ardeur au travail, les Golden Knights ont offert une résistance beaucoup plus vaillante à compter de la deuxième période et ont eu droit à plusieurs bonnes chances de marquer. Toutefois, Lindgren, qui n’avait pas tellement bien paru sur le but de Bellemare, s’est montré à la hauteur de la tâche.

Ce fut notamment le cas pendant une punition mineure à Shea Weber tard pendant la période médiane, lors de laquelle il a dû se signaler contre William Karlsson, sur un tir d’une trentaine de pieds.

« C’était un match totalement différent ce soir, a fait remarquer Lindgren en faisant allusion au match de dimanche, à Chicago, lors duquel il avait dû repousser 38 tirs. Pour un gardien, c’est plus facile quand vous recevez plus de tirs. Vous entrez dans le match immédiatement. Dans une rencontre comme ce soir, c’est une bataille mentale pour ne pas perdre sa concentration. Le côté mental est l’un des aspects de mon jeu que je veux améliorer. J’ai réussi à demeurer alerte ce soir. »

Du coup, Lindgren a inscrit une cinquième victoire en autant de matchs en carrière dans la LNH. Wayne Thomas, en janvier 1973, est le dernier cerbère du Canadien à avoir réalisé pareil exploit. C’est par ailleurs la première fois qu’il gagne un match à Montréal.

Le Canadien sera de retour au Centre Bell jeudi soir alors qu’il accueillera le Wild du Minnesota. Il y a moins d’une semaine, la troupe de Bruce Boudreau a vaincu Price et le Canadien 6-3 au Minnesota.

Après le match, le Canadien a annoncé le rappel de Byron Froese du Rocket de Laval tandis que Michael McCarron a été cédé au club-école de l’équipe dans la Ligue américaine.

Échos de vestiaire

Claude Julien, sur la performance globale de ses joueurs:

« Je pense qu’en première moitié du match, on a été très bon. Comme à Toronto lundi, les Golden Knights n’ont pas abandonné et ils ont été meilleurs que nous en deuxième moitié. Il faut leur donner crédit. C’est une équipe qui travaille fort, avec une attitude de cols bleus et des joueurs qui ont été laissés de côté et qui ont beaucoup à prouver. C’est une équipe difficile à battre et à affronter. »

Max Pacioretty, sur l’ardeur au travail des Golden Knights de Vegas:

« C’est une équipe tellement résistante. Ses joueurs se battent pour leur survie à chaque présence, lors de chaque période. Nous savions, même lorsque nous avions l’avance, que nous allions devoir jouer avec vigueur pour la protéger. »

Jordie Benn, sur son premier but de la saison:

« C’est toujours plaisant. Ça n’arrive pas souvent que la rondelle entre dans le but pour moi. En fait, c’est un choc quand ça se produit. Je ne me préoccupe pas trop de mon total de points. Je me concentre davantage à bloquer des tirs et à aider l’équipe en zone défensive. »