Les choses se replacent pour le Titan

Mario Pouliot est un entraîneur heureux ces jours-ci. Son équipe joue bien, les gars qui traînaient un brin (ou beaucoup) de la patte ont retrouvé leurs ailes et les nouveaux venus, sans exception, contribuent déjà à leur façon.

Avant les matchs de mercredi soir, malgré sa huitième place au classement général, le Titan (9-5-5, 23 pts) n’était malgré tout plus qu’à quatre petits points du sommet détenu par les Remparts de Québec (13-5-1, 27 pts).

C’est sans oublier qu’ils chauffent drôlement les fesses des Mooseheads de Halifax (11-5-3, 25 pts) et des Wildcats de Moncton (11-7-2, 24 pts) dans la très corsée division Maritimes.

«Nous venons d’aller chercher neuf points sur 10 à la maison et le gardien des Huskies, Samuel Harvey, est le grand responsable du seul point échappé», affirme l’entraîneur.

«Je regardais les statistiques de Harvey ce matin et c’est clair dans ma tête qu’il est en ce moment le meilleur joueur de la ligue. Sa moyenne de buts alloués et son taux d’arrêts sont incroyables. Il est la raison pourquoi les Huskies sont au premier rang», soutient Pouliot.

«Parce que sinon, sur les 15 périodes de notre séjour à la maison, je dirais que la seule où nous avons été dominées est la deuxième contre les Sea Dogs», souligne-t-il.

Le pilote a particulièrement apprécié le niveau de compétition et la discipline démontrée par les joueurs lors de ces cinq rencontres.

«J’aime la façon dont les gars jouent avec la rondelle. Ils sont plus créatifs et ils hésitent beaucoup moins à aller dans l’enclave. Dans notre dernière partie, par exemple, (Samuel) L’Italien, (Jeffrey) Viel et (Antoine) Morand ont tous marqué de cette façon», précise l’entraîneur.

Par ailleurs, Pouliot s’est dit plus que satisfait de la façon dont le vétéran Jordan Maher a rebondi après un début de saison nettement décevant. Maher a amassé trois buts et deux passes lors des cinq parties à domicile, lui qui avait été limité à trois maigres mentions d’aide dans les neuf duels précédents.

«Jordan a été élevé dans l’organisation et nous le voyons comme un joueur offensif. C’est ce dont nous nous attendons de lui. Il avait eu un très bon camp d’entraînement, mais son début de saison ne répondait pas aux attentes. Après sa blessure, il a eu besoin de quelques parties pour retrouver son synchronisme, mais depuis il est solide. Il joue avec confiance et une belle chimie est en train de s’installer entre lui, Antoine et German (Rubtsov)», dit-il.

Le principal intéressé est lui aussi d’avis que son début de saison est à oublier.

«Je joue en ce moment mon meilleur hockey et j’espère seulement que ça continue. En fait, je veux que ça aille encore mieux au fur et à mesure que la saison va avancer, confie Maher. Ça m’a pris du temps avant de marquer mon premier but et j’avoue que je ressentais de plus en plus de pression. Mais une fois que je l’ai réussi, je n’ai pas cessé depuis de gagner en confiance.»

Le numéro 16 jure n’avoir pourtant rien changé dans sa routine de préparation.

«J’ai seulement continué de travailler fort et tenter de m’améliorer dans chaque partie. Mais le plus important, c’est que l’équipe joue bien récemment et c’est notre objectif de continuer de grimper dans le classement», ajoute l’ailier doit âgé de 19 ans.

Le capitaine Jeffrey Viel abonde dans le même sens que son coéquipier concernant la volonté du club de s’approcher de la tête.

«Le but est de poursuivre notre belle séquence à la maison et transmettant notre jeu sur les patinoires adverses, lance-t-il. Nous ne sommes pas sans savoir que nous n’avons qu’une seule victoire sur la route et le temps est venu d’avoir un bon voyage.»

Viel a par ailleurs pris le temps de vanter la contribution des quatre nouveaux venus dans les récents succès de l’équipe.

«Leur arrivée a sans aucun doute aidé l’équipe, mentionne le vétéran âgé de 20 ans. Sylvain Couturier fait du bon travail pour améliorer le club. Nos deux Européens, (Michal) Ivan et Rubtsov jouent très bien et c’est la même chose pour les agents libres (Nicholas) Prye et (Joseph) Murdaca.»

Reilly Pickard sera envoyé dans la mêlée jeudi soir face aux Tigres de Victoriaville. Et à moins d’une imprévue, Murdaca affrontera les Voltigeurs de Drummondville, vendredi. Samedi, l’entraîneur reviendra avec Pickard contre l’Armada de Blainville-Boisbriand.