Défi Monctonian: les Flyers ne sont guère hospitaliers

Les Flyers de Moncton n’ont pas été des hôtes très gracieux pour leurs invités au cours des dernières années et les joueurs de John DeCourcey ont bien l’intention de garder leur mauvaise habitude!

L’équipe hôtesse a remporté le Défi Monctonian AAA pas moins de trois fois (2012, 2014 et 2016) depuis cinq ans.

Sauf que le défi sera de taille cette saison puisque les Flyers sont en pleine période de transition, avec notamment neuf recrues dans leur alignement.

Mais l’objectif demeure quand même la victoire ultime, affirme le gardien Daniel Thompson.

«Je ne pense pas qu’on puisse vraiment parler de pression. Les Flyers ont des bonnes équipes et on a toujours la chance de gagner le tournoi. Chaque année, on s’attend de gagner et cette année n’est pas différente», affirme le portier âgé de 17 ans.

Un total de 54 équipes prendront part à cette 37e présentation de l’événement, soit 30 dans le midget AAA et 24 dans la catégorie bantam AAA.

«Le plus important dans un tournoi comme ça, c’est de bien se reposer après chacune des parties. Chaque rencontre est un match capital qu’on doit aller chercher. Il faudra donc être prêt à batailler dès qu’on saute sur la patinoire, peu importe l’adversaire», mentionne également l’athlète originaire de Riverview.

Les Flyers vont évoluer dans une division qui comprendra aussi les Wildcats de Valley (Nouvelle-Écosse), ainsi que les Raiders d’Ajax-Pickering et les Knights juniors de London, deux formations de l’Ontario.

«Je sais que nous sommes un groupe un peu plus jeune cette saison, mais nous avons une équipe bourrée de talent, affirme Daniel Thompson. La clé pour nous, c’est de jouer en équipe. C’est encore tôt dans la saison et c’est difficile de jouer en harmonie avec tout le monde, mais on peut certainement y arriver en fin de semaine.»

La troupe de John DeCourcey connaît de bons moments dans la Ligue de hockey midget AAA du Nouveau-Brunswick et de l’Île-du-Prince-Édouard avec un dossier de 13-3-1 (27 points).

«Personne ne pensait que nous ferions aussi bien cette saison que l’an passé, mais nous avons un groupe de gars qui n’arrête jamais de travailler, note le vétéran gardien. Je sais que les trois équipes de la région de Halifax (le Wolfpack de Cole Harbour, les Steele Subaru de Dartmouth et les Mac’s de Halifax) vont être très bons cette année, tout comme les Vitos de Saint-Jean dans notre ligue.»

L’Acadien Julien Hébert pense aussi que son équipe pourrait en surprendre plusieurs.

«Notre victoire de l’an dernier nous donne une belle motivation, affirme le patineur dieppois âgé de 16 ans. Pour avoir du succès, on devra mieux terminer nos jeux autour du filet adversaire, ce qui nous a donné un peu de misère cette saison.»

Le tournoi se mettra en branle jeudi matin dès 8h30, alors que les Hawks de Moncton feront face aux Barons de Bedford dans le bantam AAA.

Les finales auront lieu dimanche à midi (bantam) et 15h (midget) au Centre Superior Propane de Moncton.

«On devra travailler dur et se donner à fond dans chaque partie» – Yanic Duplessis

Même si les deux équipes du Grand Moncton aligneront des formations particulièrement inexpérimentées dans le volet bantam AAA, les jeunes des Flyers de Dieppe et des Hawks de Moncton ont bien l’intention de ne pas s’en laisser imposer.

Le capitaine des Hawks, Yanic Duplessis, affirme que le groupe dirigé par Gary Hynes pourrait se faufiler jusqu’en finale dimanche.

«Je pense qu’on a vraiment une bonne chance de gagner cette année. On a une bonne équipe et on est très rapides. Nous sommes aussi imposants physiquement», raconte le patineur âgé de 14 ans.

Pour lui, la recette du succès est fort simple.

«On devra travailler dur et se donner à fond dans chaque partie», laisse tomber l’attaquant originaire de Saint-Antoine-de-Kent avec un grand sourire.

Les Hawks dominent le circuit bantam AAA néo-brunswickois avec un dossier parfait de 9-0-0 depuis le début de la saison.

Les Flyers de Dieppe, finalistes malheureux au 36e Défi Monctonian (ils avaient perdu en finale contre le Blizzard du Séminaire Saint-François), auront fort à faire pour répéter ce résultat avec une équipe passablement plus jeune.

«On veut se servir de ce tournoi pour progresser comme équipe parce que nous avons huit gars de première année. Mais c’est sur qu’on aimerait gagner le tournoi, si c’est possible», indique le capitaine Dominic LeBlanc.

«Il va falloir jouer en équipe et faire toutes les petites choses de la bonne façon. On devra être à notre meilleur en fin de semaine parce qu’il y aura beaucoup de bonnes équipes. Si on fait ça, on devrait avoir des bons résultats», ajoute l’athlète âgé de 14 ans.

En saison régulière, les Flyers occupent le quatrième rang du classement avec un dossier de 3-4-1.

«On n’a pas une équipe grosse physiquement, mais on a plusieurs bons patineurs. On a aussi des gars intelligents sur la glace et pas mal de talent», indique le patineur originaire de Shediac.

«J’ai participé au tournoi pour la première fois l’an passé et j’ai adoré ça. C’est vraiment bien de pouvoir regarder les parties des autres équipes et des équipes du niveau midget.»

Les Flyers disputeront leur premier match de la compétition jeudi à 8h45 en croisant le fer avec les Accel Physio de Halifax.