Daniil Miromanov rejoint enfin les Wildcats

Le roman-savon Daniil Miromanov est enfin terminée. L’imposant joueur russe se joindra aux Wildcats de Moncton au cours des prochains jours. En fait, il sera en uniforme dès jeudi alors que l’équipe de Darren Rumble rendra visite à l’Armada de Blainville-Boisbriand.

Cette annonce met fin à un véritable feuilleton qui dure depuis plusieurs mois.

Malheureux de son sort avec l’équipe de Sotchi dans la KHL, l’ancien du Titan d’Acadie-Bathurst avait exprimé le souhait de revenir en Amérique.

Même si Miromanov était un attaquant à ses beaux jours à Bathurst, c’est comme défenseur qu’il devrait être utilisé en arrivant à Moncton, puisque c’est à cette position qu’il a évolué en Russie.

Le directeur des opérations hockey Roger Shannon est évidemment soulagé de mettre un point final au dossier. Il affirme que Miromanov aura un impact immédiat sur ses Wildcats.

«On parle d’un vétéran âgé de 20 ans qui a récolté 104 points dans notre ligue (en 132 rencontres). C’est un gaillard de 6 pieds 4 pouces qui a joué dans une ligue professionnelle cette saison. Il devrait nous apporter plusieurs choses», explique-t-il.

«Il évoluera probablement comme défenseur au début, même s’il était un attaquant vedette dans la LHJMQ. J’ai dit à notre entraîneur (Darren Rumble) qu’il devrait le faire alterner entre l’attaque et la défensive dans chaque présence sur la patinoire!», rigole le grand patron des Wildcats.

«Mais le jeune a demandé d’être utilisé comme défenseur et on doit respecter ça. Après tout, c’est à cette position qu’il a joué chez les professionnels.»

Daniil Miromanov se joint donc à un carré d’as qui comprend également Nicholas Welsh, Jonathan Aspirot et Simon Le Coultre.

Son arrivée tombe à pic pour une équipe qui affiche le troisième pire rendement de la LHJMQ en défensive (une moyenne de but alloué de 3,83).

Les nouvelles sont également très positives dans le cas de l’attaquant russe Alex Khovanov.

Le deuxième choix du dernier repêchage européen de la LCH semble avoir vaincu la maladie (l’hépatite). Il est d’ailleurs de retour sur patins.

«Les signes sont prometteurs, mentionne Shannon. Les tests sont positifs et nous avons espoir de faire une annonce officielle d’ici une semaine ou deux dans son cas.»

Certaines sources près de l’équipe parlent même de quelques jours.

L’athlète âgé de 17 ans est déjà perçu comme un des plus beaux espoirs en vue du prochain repêchage de la LNH, en juin 2018.

Les Wildcats risquent donc de se retrouver avec pas moins de quatre patineurs européens au sein de leur alignement, soit les défenseurs Daniil Miromanov et Simon Le Coultre, de même que les attaquants Daniil Kuzmin et Alex Khovanov.

Sauf que Miromanov et Kuzmin ne sont pas considérés comme des joueurs du Vieux continent puisqu’ils évoluaient en Amérique la saison dernière.

Les Wildcats (13-14-2-1) visiteront également les Foreurs de Val-D’Or (samedi) et les Huskies de Rouyn-Noranda (dimanche) au cours de leur séjour au Québec.