Le Canadien vaut 1,25 milliard $ US

Le Canadien de Montréal a vu sa valeur augmenter de 12 pour cent pour se chiffrer à 1,25 milliard $ US (1,6 milliard CAN), selon le dernier classement de la valeur des formations de la LNH publié par le magazine spécialisé Forbes.

Malgré cette hausse, le Tricolore a reculé d’un rang pour se retrouver au troisième échelon, derrière les Rangers de New York, à 1,5 milliard $, et les Maple Leafs de Toronto, à 1,4 milliard $.

La valeur de ces deux organisation a progressé de 20 et 27 pour cent respectivement, ce qui a permis aux Leafs d’échanger son rang avec le CH. Les Blackhawks de Chicago (1 milliard $) et les Bruins de Boston (890 millions $) complètent le top-5.

À l’autre bout du spectre, les Coyotes de l’Arizona ne valent que 300 millions $, malgré une hausse de 25 pour cent. Les Panthers de la Floride (305 millions $), les Blue Jackets de Columbus (315 millions $), les Sabres de Buffalo (350 millions $) et les Jets de Winnipeg (370 millions $) les précèdent.

Forbes accorde une valeur de 500 millions $ – ses frais d’entrée – aux Golden Knights, ce qui leur confère le 14e rang.

De façon générale, les clubs de la LNH ont vu leur valeur augmenter de 15 pour cent, pour une valeur moyenne de 594 millions $.

Selon Forbes, les récentes transactions dans le monde du sport expliquent ces hausses. Le magazine cite notamment la vente des Rockets de Houston (NBA) pour 2,2 milliards $, celle des Marlins de Miami (MLB) pour 1,2 milliard $, ainsi que les 500 millions $ versés par les Golden Knights de Vegas pour devenir la 31e franchise du circuit Bettman.

Forbes a également noté une hausse généralisée des revenus. En 2016-17, la moyenne des revenus a augmenté de 8 pour cent pour se chiffrer à 148 millions $, tandis que les résultats d’exploitation ont fait un bond de 20 pour cent par rapport à la saison précédente, pour une moyenne de 18 millions $.

La LNH a également profité de sa participation d’un peu moins de 10 pour cent dans la société de technologie et visionnement en ligne BamTehc, acquise pour 3 milliards $ par ESPN en 2016.

Finalement, les sept équipes canadiennes ont profité de l’augmentation de la devise canadienne par rapport au dollar américain. Le dollar canadien a fait un bond de 6,7 pour cent au cours de cette période.