Une journée bien spéciale de hockey à Shippagan

Les Flyers de Moncton, l’une des équipes midget majeur les plus scrutées à la loupe par les recruteurs de la LHJMQ cet automne, seront de passage dans la Péninsule acadienne, samedi après-midi, dans le cadre de la journée de hockey developpement du Centre Rhéal-Cormier de Shippagan.

Pour les amateurs de hockey péninsulaire, l’occasion est donc belle de voir à l’oeuvre quelques vedettes de demain, tels que le défenseur Lukas Cormier, ainsi que les attaquants Yannic Bastarache, Cole Cormier et Patrick LeBlanc.

Les Flyers (14-4-1, 29 pts) affronteront le Moose du Nord (5-9-3, 13 pts), une organisation qui était auparavant basée à Miramichi (Phantoms). Le Moose compte sur deux patineurs de la Péninsule acadienne, soit Olivier Landry, de Tracadie, et Jérémie Rousselle, de Tabusintac. Complètement remis d’une blessure à une main, Landry en sera à un premier match depuis le 29 septembre.

Le Moose se remet par ailleurs du départ de leur meilleur pointeur Mathieu Blanchard, désormais avec le Blizzard d’Edmundston dans la Ligue de hockey junior des Maritimes.

«Ça n’a pas été évident au départ parce que les jeunes se demandaient qui allait générer de l’offensive, affirme l’entraîneur-chef du Moose, Charles LeBlanc. Nous avons accordé neuf buts lors de notre premier match sans Mathieu, mais nous en avons aussi marqué six. Et il nous manquait pourtant aussi Sébastien Hébert, l’un de nos bons attaquants, pour ce match. Les gars ont alors découvert qu’ils étaient capables de jouer sans Mathieu. Nous avons même gagné la partie suivante 3 à 2 en prolongation. Ça va donc de mieux en mieux. Contre Moncton, samedi, l’important sera d’éviter de leur laisser prendre le momentum. Nous avons seulement perdu 5 à 4 contre eux la dernière fois.»

Parmi les autres éléments intéressants chez le Moose, notons Zack Manuel, Sébastien Hébert, Frédérick Castonguay, Danik Bossé, Dylan Cormier et Gavin Caissie.

Samedi, le Centre Rhéal-Cormier sera aussi le théâtre d’une rencontre bantam AAA mineur entre les Sénateurs d’Acadie-Miramichi (3-7-3, 9 pts) et les Warriors de Saint-Jean (1-11-0, 2 pts) à compter de 16h30.

L’entraîneur-chef des Sénateurs, Dave Brown, s’attend d’ailleurs à un match difficile contre les représentants de la Ville portuaire.

«Même s’ils n’ont gagné qu’une seule partie, ils disputent souvent des matchs serrés. Nous les avons seulement battus 2 à 1 et 5 à 3 cette saison. Je peux te dire que les jeunes ont hâte au match. Ils sont excités à l’idée de jouer avec le midget AAA», affirme Dave Brown.
À noter que les Sénateurs sont invaincus à leurs quatre derniers matchs, eux qui ont signé deux victoires et deux verdicts nuls depuis le 25 novembre.

On retrouve plusieurs joueurs de la Péninsule acadienne au sein des Sénateurs, soit Justin Hébert et Adam-Patrick Paquette, de Shippagan, Maxime Allain, de Néguac, Christin McGraw, Yanic Hachey et Alex Losier, de Tracadie, Hugo Roussel, de Le Goulet, Gabriel-Guy Jean et Justin David, de Pigeon Hill, Martin Duguay et William Albert, de Caraquet, ainsi que Samuel Landry, de Maltempec. Les autres membres de l’équipe sont Zeph Martin et Noé Savoie, de Baie-Sainte-Anne, de même qu’Owen Underhill, Blake Bransfield, Carter Young et Drew Duplessie, de Miramichi.

La journée se terminera avec la présentation d’un match senior entre les Marchands de Shippagan et les Navigateurs de Baie-Sainte-Anne à 20h.

«Avec le retour des Marchands, nous avons pu ajouter du senior à notre journée, révèle le directeur adjoint au service des loisirs de Shippagan, Gilles Cormier. Les gens s’ennuyaient du hockey senior. Nous avons de bonnes foules et la population apprécie d’aller encourager des joueurs locaux.»

Il s’agit de la huitième année que le Centre Rhéal-Cormier présente cette journée de développement.

«Au départ, nous avons commencé cette activité pour honorer Luc Bourdon, mentionne Cormier. Nous avons depuis honoré d’autres personnes, dont Yannick DeGrâce. C’est une journée spéciale pour tout le monde. Et les jeunes de l’extérieur peuvent se faire photographier devant la statue de Luc à l’extérieur de l’aréna.»