Acadie-Chaleur: Baie-Sainte-Anne croit que le meilleur est à venir

À la même période, il y a un an, les Navigateurs de Baie-Sainte-Anne connaissaient leurs meilleurs moments de la dernière campagne en signant quatre victoires consécutives. Parviendront-ils à répéter leurs exploits? On ne peut jamais dire. Mais une chose est sûre, leur récente victoire contre les Acadiens du Grand Caraquet a fait le plus grand bien.

C’est justement contre ces mêmes Acadiens (7-4-0, 14 pts) que les Navigateurs (3-6-0, 6 pts) commenceront leur fin de semaine, vendredi soir (20h), à l’aréna Adé-Thériault. Puis, samedi (19h), ils seront au Centre Rhéal-Cormier de Shippagan pour se mesurer aux Marchands (5-4-1, 11 pts).

Deux rendez-vous que les Navigateurs entendent bien remporter.

«Ce sont deux gros matchs qui nous attendent», affirme Abel Arsenault, le meilleur pointeur des Navigateurs cette saison avec six buts et quatre passes pour 10 points en huit rencontres.

«Les Acadiens ont une très bonne équipe, mais nous avons eu du succès contre eux. Cela dit, c’est évident qu’ils vont se présenter ici pour nous battre. Ça va être difficile. Le match contre Shippagan sera également important», dit-il.

«L’ambiance est bonne dans le vestiaire et je crois que le meilleur est à venir pour notre équipe», ajoute Arsenault.

Le capitaine Daniel Poirier partage l’avis de son coéquipier quant à l’avenir du club qui s’annonce plus rose.

«De match en match, tu peux voir que le groupe de gars ressemble de plus en plus à une équipe, mentionne-t-il. En début de saison, comme ça avait été le cas l’an dernier, nous avons eu de la difficulté à présenter une équipe complète. Là, nous avons tous nos gars et l’énergie est au maximum.»

«Chaque match, les gars vont au bout de leurs limites et se motivent l’un l’autre, poursuit-il. La chimie est en train de s’installer et nous poussons tous dans la même direction. Nous allons travailler ensemble pour que nous puissions atteindre nos objectifs.»

Les Navigateurs ne seront pas la seule équipe à disputer deux rencontres en fin de semaine puisque c’est aussi le cas des Ice Dogs de Néguac (4-5-1, 9 pts).

Les Ice Dogs accueillent d’abord les Alpines de Tracadie (9-2-0, 18 pts), vendredi (20h) au Sportplex, puis rendront visite aux Rameurs de la baie des Chaleurs (2-6-1, 5 pts), samedi (19h15), au Centre Réal-Boudreau.

Le gardien des Ice Dogs, Jesse Vautour, croit que le moment est venu pour son équipe d’aligner des victoires.

«Les deux défaites du dernier week-end ont été difficiles à digérer, admet Vautour. Il ne nous manque pourtant rien pour avoir du succès, à part peut-être plus de confiance en nos moyens. C’est pourquoi je vois notre fin de semaine comme étant très importante. C’est une belle occasion de nous relancer.»

La tâche s’annonce quand même difficile contre les Alpines, vendredi, eux qui occupent le sommet du classement général.

«C’est vrai que les Alpines ont une très bonne équipe, mais je crois néanmoins en nos chances, confie le jeune portier. Nous avons toujours disputé de bons matchs contre les Alpines. Nous sommes même venus bien prêts de les battre en début de saison. Et comme nous allons jouer à Néguac, devant nos partisans et sur une patinoire que nous connaissons bien, nous serons prêts pour disputer une grosse partie.»

Il s’agit des quatre seuls matchs au programme en fin de semaine dans la Ligue de hockey senior Acadie-Chaleur.