James Phelan n’a pas raté sa rentrée avec les Wildcats

Même s’il a passé la journée de samedi dans les avions et les aéroports, James Phelan n’allait pas rater sa grande rentrée chez les Wildcats de Moncton pour rien au monde.

Acquis quelques heures plus tôt des Foreurs de Val-d’Or, le patineur âgé de 20 ans a sauté sur la glace avec ses nouveaux coéquipiers pour affronter le Titan d’Acadie-Bathurst-, samedi soir au Colisée.

Le patineur originaire de Laval arrive à Moncton en compagnie d’un choix de 2e tour en 2018 et d’un autre de 3e ronde en 2019.

En retour, les Wildcats cèdent aux Foreurs l’attaquant Julien Tessier (19 ans) ainsi qu’un choix de 5e ronde en 2018.

Phelan avait été la 21e sélection des Cataractes de Shawinigan au repêchage de 2013.

En 294 rencontres dans la LHJMQ, le joueur de centre de 5 pieds 11 pouces et de 185 livres a récolté 156 points.

Il a connu sa meilleure campagne en 2016-2017 avec les Tigres de Victoriaville, alors qu’il a présenté un rendement de 26-33=59 en 68 rencontres.

Cette saison, il présente un dossier de 15-24=39 en 38 rencontres.

Malgré la défaite de 3 à 1, le numéro 81 respirait le bonheur après la rencontre.

«J’étais vraiment content quand j’ai appris la nouvelle et ce fut en même temps un soulagement. Les Wildcats, c’est une très belle organisation et ils ont de très bons jeunes. Les joueurs sont vraiment bien encadrés ici», affirme-t-il.

«Tous les gars sont venus me voir quand je suis arrivé. Ils sont vraiment accueillants. J’avais un peu de rouille dans les jambes en première période parce que j’ai passé la journée dans des avions!»

Phelan est bien placé pour savoir que les échanges font partie du sport, lui qui en est à sa quatrième équipe dans le junior (après Shawinigan, Victoriaville et Val-d’Or).

«C’est sûr que c’est un scénario que je n’imaginais pas, mais ça peut changer tellement vite dans le hockey. Moi, je veux aller loin en séries et signer un contrat professionnel à la fin de la saison. Je n’ai pas le temps de m’apitoyer sur mon sort. J’ai déjà tourné la page.»

Le joueur de centre a bien l’intention de rendre de précieux services à sa nouvelle équipe.

«Avec ma vitesse, je pense que je suis un gars qui  peut contribuer offensivement et gagner des grosses mises en jeu. Je veux aussi jouer en désavantage numérique et apporter une game complète aux Wildcats.»

Des qualités que l’entraîneur-chef Darren Rumble apprécie déjà.

«J’ai vu un gars avec beaucoup d’énergie et qui a remporté 9 de ses 12 mises en jeu (contre le Titan). Nous avions vraiment besoin d’un gars comme lui», affirme-t-il.

«J’ai jasé avec les gens des Tigres et ils n’avaient que de belles choses à dire sur lui, que ce soit sur la glace ou dans le vestiaire. Il a beaucoup de vitesse et un excellent sens du jeu.»

Dimanche, les Wildcats ont baissé pavillon 4 à 2 devant les Islanders à Charlottetown (23-12-2-0, 48 points).

Brett Budgell (2e), Pierre-Olivier Joseph (6e), Sam King (6e) et Pascal Aquin (16e) ont réussi les filets des gagnants.

Gabriel Sylvestre (6e) et Anderson MacDonald (19e) ont répliqué pour les visiteurs (16-18-4-3, 39 points).