Casey Fox, d’Edmundston, terminera la saison avec les Wildcats

Casey Fox a reçu son cadeau de Noël quelques jours en retard. Mais vous ne l’entendrez certainement pas se plaindre au gros barbu bedonnant.

Le hockeyeur acadien a reçu un appel dont il se souviendra longtemps cette semaine.

Et non, il ne s’agissait pas du père Noël.

C’était plutôt le directeur des opérations hockey des Wildcats de Moncton, Roger Shannon, qui était à l’autre bout du fil.

Le jeune homme d’Edmundston venait de recevoir la confirmation qu’il passera le reste de la saison 2017-2018 dans la LHJMQ.

À l’âge de 19 ans, c’est un appel qu’il n’attendait plus.

«C’est un rêve qui vient de se réaliser. Ma taille et mon poids ont toujours été des facteurs qui ont joué contre moi. Mais je n’ai jamais lâché et ça m’est finalement revenu», souligne-t-il fièrement.

«Je venais juste d’être échangé à Campbellton (dans la Ligue de hockey junior des Maritimes). Une heure après, Roger m’appelait pour me demander de finir l’année avec les Wildcats. Je lui ai dit que j’allais y aller et que j’allais jouer n’importe quel rôle qu’ils veulent me donner. Je vais toujours donner le meilleur de moi-même.»

Le patineur de 5 pieds 11 pouces et de 160 livres connaissait de bons moments avec les Aces de St. Stephen (8-10=18 en 23 rencontres) avant d’être échangé aux Tigres de Campbellton.

Sauf que c’est plutôt à Moncton qu’il déposera son équipement, où il ira rejoindre sa soeur Macey et son ami d’enfance Mika Cyr.

«Je vais jouer avec mon ami Mika. Depuis qu’on est jeune, on a toujours joué ensemble, et là, on se retrouve dans la même équipe dans le junior majeur. J’étais vraiment content de ça. C’est une nouvelle expérience qui commence», affirme-t-il.

Le joueur acadien réalise qu’il devra mettre les bouchées doubles pour s’adapter au style et au calibre du hockey junior majeur, mais il se dit prêt à ouvrir la machine à chaque rencontre.

D’ailleurs, il sait déjà un peu à quoi s’attendre puisqu’il a disputé deux rencontres avec les Wildcats cette saison.

«C’est sûr que c’est un tout autre niveau et que je devrai m’adapter. J’aurai surtout un rôle défensif avec l’équipe. Je veux essayer de ne pas faire d’erreurs, mais je veux aussi montrer mon jeu offensif.»

L’entraîneur-chef Darren Rumble semble déjà de son côté, ce qui facilitera son adaptation.

«L’entraîneur m’a dit que j’allais jouer un bon rôle en désavantage numérique. Il était content du travail que j’avais fait quand ils m’avaient rappelé pour tuer des punitions», mentionne celui qui poursuit ses études au CCNB en technique policière.

Le directeur des opérations hockey parlait d’un mariage parfait entre son équipe et le joueur de centre.

«C’est le gars parfait pour remplir le rôle de 13e attaquant dans notre équipe. C’est un vrai joueur d’équipe, qui est excellent pour tuer des punitions», explique Roger Shannon.

«Je sais qu’il ne se plaindra jamais du rôle qu’on veut lui confier. Il est prêt à tout faire pour aider son équipe à gagner.»

Casey Fox sera en uniforme samedi, alors que les Wildcats (16-19-4-3, 39 points) recevront les Mooseheads de Halifax (26-10-4-1, 57 points) au Colisée.