Alexandre Jacob: «Ils veulent un show, on va leur donner un show cette année»

«Ils veulent un show, on va leur donner un show cette année.»

Comme ses coéquipiers du Blizzard d’Edmundston, le joueur de centre Alexandre Jacob est en mission en 2017-2018.

Le rapide joueur acadien est clairement déterminé à marquer l’histoire et à offrir à ses nouveaux partisans un championnat à la première année d’existence de l’équipe dans la Ligue de hockey junior des Maritimes.

L’athlète âgé de 20 ans donne l’exemple depuis le début de la saison.

Il est présentement le meilleur marqueur de l’équipe avec un dossier de 9-28=37 en 32 rencontres.

S’il a toujours joué dans la région de Moncton (avec les Flyers dans le midget AAA, avec les Wildcats dans la LHJMQ et avec les Commandos de Dieppe dans le junior A), Jacob dit beaucoup se plaire au pays des Brayons.

«Honnêtement, c’est vraiment une belle expérience pour tout le monde. Mes attentes étaient élevées parce que beaucoup de gens nous disaient que la communauté allait bien appuyer l’équipe et c’est exactement ça qu’on est en train de vivre», raconte-t-il.

Le numéro 22 du Blizzard veut franchir les derniers mètres de sa carrière junior avec un bang.

«Tu veux que ta dernière année junior soit spéciale et je suis vraiment tombé au bon endroit pour ça. Je n’aurais jamais pu souhaiter quelque chose de meilleur», affirme-t-il.

«L’aréna est plein presque à toutes les parties et les gens de la communauté sont derrière nous. Si on va au Tim Hortons ou au centre d’achat, les gens nous reconnaissent. C’est vraiment apprécié par les joueurs. Ça nous donne encore plus de motivation et d’énergie. Le hockey, c’est réellement une grosse affaire ici.»

Outre son immense talent, la clé du succès pour lui cette année, c’est qu’il a pu éviter les blessures.

«Je vais toucher du bois, mais c’était un de mes gros objectifs cette saison d’éviter les blessures et de rester en santé toute l’année. Les deux ou trois dernières saisons ont été très difficiles pour moi avec des blessures aux épaules et les commotions cérébrales.»

Alexandre Jacob n’a pas vraiment encore pensé à son avenir.

Il préfère se concentrer uniquement sur l’objectif qu’il s’est fixé en 2017-2018: remporter un premier titre depuis sa dernière saison midget (un championnat de l’Atlantique en 2011)

«Ce serait vraiment incroyable de pouvoir gagner un championnat à la première année de l’équipe à Edmundston. Je suis dû pour en gagner un autre! Ce serait vraiment bien de terminer ma carrière junior de cette façon.»

Sauf que le patineur de 5 pieds 7 pouces et de 155 livres ne pourra réaliser ça tout seul et il le sait.

À cet égard, il se dit choyé d’être aussi bien entouré avec le Blizzard.

«On voit que toutes les autres équipes essaient de s’améliorer et c’est plaisant de voir que nous avons aussi des nouveaux joueurs qui vont nous aider jusqu’à la fin de la saison. Le retour de Kyle Ward, Vanier et de Liam Leonard va aussi faire une grosse différence. Si tous nos joueurs peuvent revenir, on va être en très bonne position», explique-t-il.

«Sur papier, nous avons un très bon alignement, mais le hockey ne se joue pas sur du papier. Pour gagner quoi que ce soit, il va falloir travailler pour. Mais c’est vrai que nous avons une très bonne équipe. La chimie est excellente dans la chambre, ce qui est quelque chose de très important si on veut se rendre jusqu’au bout.»