Acadie-Chaleur: duel corsé en vue à Néguac

Lorsque Tyron Breau a fermé les livres en faveur des Ice Dogs de Néguac, jeudi dernier, à l’aréna Adé-Thériault de Baie-Sainte-Anne, ça faisait déjà plus de 85 minutes que les deux formations tentaient de faire un maître dans ce premier match chaudement disputé. Des deux côtés, on s’attend à un duel aussi corsé mardi soir au Sportsplex.

Une chose est certaine, les Navigateurs vont tout faire pour niveler les chances dans cette série quart de finale 3 de 5 de la Ligue de hockey senior Acadie-Chaleur.

«Dans une courte série comme celle-ci, tu ne veux surtout pas te retrouver avec un écart de 0-2, affirme le gardien Marc Richard. C’est très dur ensuite de remonter la pente. Déjà que nous avons perdu l’avantage de la glace en perdant à la maison, il faut absolument gagner mardi.»

Selon le vétéran portier, l’atmosphère était loin d’être dépressive après la défaite de jeudi.

«L’ambiance est bonne, dit-il. Nous savons que ça aurait pu aller d’un côté comme de l’autre. Kyle Munroe a été très bon devant son filet à l’autre bout de la patinoire. Nous avons disputé un très bon match. En fait, je dirais que ç’a été notre meilleure partie de la saison et peut-être même le meilleur match de notre jeune histoire. Nous avons été particulièrement bons en troisième et en prolongation.»

Notons que les Navigateurs ont dû combler un déficit de 2-4 en troisième période pour forcer la prolongation.

Selon Marc Richard, le seul point négatif de cette rencontre aura été le manque d’opportunisme.

«Nous nous devons de profiter de nos occasions de marquer, mentionne-t-il. Quatre buts devraient normalement être suffisants pour gagner, mais quand tu te retrouves en prolongation, si tu ne marques pas tu ne gagnes pas.»

Dans le camp des Ice Dogs, il est clair que les joueurs feront tout leur possible pour conserver le momentum de la série.

«Le premier match a été très serré et nous nous attendons au même genre de partie mardi soir», souligne Kris Keating.

«La dernière chose que les Navigateurs veulent ce serait de faire face à l’élimination la partie suivant à leur domicile. Nous devons imposer notre rythme dès le départ et jouer un match encore plus physique. Il faut compléter chacune de nos mises en échec. Si nous jouons avec intensité pendant les 60 minutes, nous allons gagner. C’est aussi simple que ça», révèle le joueur étoile des Ice Dogs.

Tyron Breau, lui, croit que les Navigateurs seront encore plus affamés pour le deuxième duel.

«Dans cette première partie, c’est évident que Kyle Munroe a été notre meilleur joueur. Il a réalisé les bons arrêts au bon moment et il nous a permis de demeurer dans la partie jusqu’à ce que nous capitalisions à la fin de la deuxième prolongation», explique l’auteur du but vainqueur.

Pour le deuxième match, il faudra commencer avec force et s’assurer de lancer la rondelle au filet tout en plaçant beaucoup de trafic devant leur gardien. Ça va également être important de venir aider nos défenseurs. Les Navigateurs vont travailler encore plus fort parce qu’ils ne veulent pas retourner à la maison pour faire face à l’élimination», ajoute Tyron Breau.

Notons que les Navigateurs et les Ice Dogs se retrouveront jeudi à Baie-Sainte-Anne.

Dans l’autre série quart de finale, les Marchands de Shippagan mènent 2-1 contre les Rameurs de la baie des Chaleurs.

Les Rameurs ont d’abord créé l’égalité en l’emportant 4 à 1, samedi, à Beresford. Jonathan Pitre a réussi un doublé dans la victoire.

Puis dimanche, un but du capitaine René-Guy Haché a permis aux Marchands de triompher 2 à1, de reprendre l’avance dans la série et acculer au pied du mur les Rameurs. Ces derniers feront d’ailleurs face à l’élimination, jeudi, au Centre Réal-Boudreau.