Aigles Bleues-Tigers: une série qui s’annonce serrée et physique

Les Tigers de l’Université Dalhousie profitent peut-être de l’avantage de la patinoire pour le premier tour éliminatoire face aux Aigles Bleues de l’Université de Moncton, mais on ne peut pas vraiment affirmer que les Néo-Écossaises sont favorites. En fait, ce sont deux formations qui se ressemblent étrangement qui vont s’affronter à compter de mardi soir.

En saison régulière, les deux équipes ont terminé avec un total de 24 points et ont remporté deux de leurs quatre duels contre leur adversaire.

C’est un petit but de plus marqué par les Tigers contre les Aigles qui a finalement permis de départager les deux équipes.

Le Bleu et Or a terminé au cinquième rang du classement avec une fiche de 10-10-4.

Les Panthers ont pris la quatrième position avec un rendement de 12-12-0.

Les amateurs de hockey devraient donc avoir droit à une série deux de trois chaudement disputée.

«Les Tigers sont physiques et c’est une équipe qui travaille constamment. Chez eux, c’est sûr que ça devrait brasser», croit l’entraîneur-chef Denis Ross.

«Mon attitude en arrivant en séries est un peu la même que contre les Panthers de l’Île-du-Prince-Édouard l’an passé, alors que toutes les parties avaient été des rencontres d’un but de différence. Je ne m’attends pas à des gros pointages.»

La clé pour l’U de M sera d’éviter les revirements, leur talon d’Achille pendant toute la saison.

«Il va falloir éviter ça le plus possible dans les trois zones, pas seulement dans notre territoire. On devra limiter les erreurs au maximum. Je pense que c’est l’équipe qui va faire le moins de gaffes qui va l’emporter.»

L’arrière Chantal Beauchamp se prépare pour une véritable guerre de tranchées.

«Je sais que les Tigers vont sortir fort devant leurs partisans. Il faudra faire encore mieux qu’elles. On devra jouer avec intensité et être constamment dans leur face. Il va falloir mettre de la pression sur leur défensive pour les forcer à faire des erreurs», raconte-t-elle.

«On a beaucoup d’esprit d’équipe présentement et on va amener ça sur la glace. On a eu un peu de difficulté au début de la saison parce que nous avons une équipe jeune. Mais on s’est adapté et ça va beaucoup mieux présentement.»

L’attaquante Gabrielle Saulnier dit avoir confiance de passer en demi-finale.

«Les Tigers ont une bonne équipe, mais on est capable de rivaliser contre elles. Si on se présente toutes pour jouer, on sait qu’on peut les battre. On était vraiment proche au classement.»

La première rencontre de la série sera présentée mardi soir au Forum de Halifax à 18h30.

La deuxième partie aura lieu à l’aréna J.-Louis-Lévesque vendredi soir à compter de 19h.