La lugeuse Alex Gough remporte la médaille de bronze

Alex Gough a mérité la première médaille olympique de l’histoire du Canada en luge, mardi, lorsqu’elle s’est emparée du bronze dans l’épreuve féminine individuelle aux Jeux de Pyeongchang.

Participant à ses quatrièmes jeux, l’athlète de Calgary a complété les quatre manches avec un chrono de trois minutes 5,64 secondes.

L’Allemande Natalie Geisenberger a enlevé sa deuxième médaille d’or olympique consécutive en 3:05,232 tandis que sa compatriote Tatjana Huefner a pris le deuxième rang en 3:05,599, répétant le doublé allemand des Jeux de Sotchi en 2014.

Gough occupait le troisième rang après les deux premières manches, lundi, avec un chrono combiné de 1:32,645, un recul de seulement 0,191 seconde derrière Geisenberger au centre olympique de glisse.

Gough, âgée de 30 ans, a conservé cette position après sa troisième manche de 46,425 secondes, à 0,336 de Geisenberger, et seulement à 0,017 de Huefner au deuxième rang.

Elle a été incapable de rétrécir davantage l’écart après avoir enregistré un chrono de 46,574 secondes à la quatrième manche, mais ce fut suffisant pour lui permettre d’être la première lugeuse canadienne à se hisser sur le podium olympique.

Kimberley McRae, de Calgary, a obtenu la cinquième position en 3:05,878 à ses deuxièmes Jeux olympiques, tandis que Brooke Apshkrum, aussi de Calgary, a fini 13e en 3:07,102.

Gough avait raté la médaille de bronze par 433 millièmes de seconde derrière l’Américaine Erin Hamlin à Sotchi, tandis que McRae a fini à 75 centièmes d’une place sur le podium.