Avec trois saisons de 30 buts, Jeffrey Viel entre dans un club sélect

Trois saisons de 30 buts dans la LHJMQ est un exploit d’une grande rareté. Pour vous donner une idée, ça n’a pas été vu encore chez les Sea Dogs de Saint-Jean et trois joueurs y sont parvenus du côté des Wildcats de Moncton, soit Sébastien Roger, Simon Laliberté et Steve Bernier, mais ça remonte déjà à plus de 15 ans. C’est vous dire à quel point ce que vient d’accomplir Jeffrey Viel mérite d’être souligné.

C’est d’autant plus remarquable que ce genre d’accomplissement n’est normalement pas attendu d’un modeste choix de quatrième ronde (2013, Sherbrooke).

Le capitaine a atteint le plateau des 30 buts vendredi dernier, au Centre 200 de Sydney face aux Screaming Eagles.

«C’est sûr que c’est un très bel exploit à accomplir», affirme le Rimouskois âgé de 21 ans.

«Quand je regarde ce que j’ai réalisé au cours de mes quatre saisons à Bathurst, j’en suis fier. Cela dit, mon objectif ultime cette année est de gagner la coupe du Président.»

Mais si vous lui demandez lequel de ses 106 buts en saison régulière il préfère, il répond sans hésiter que c’est son premier, réussi justement contre ces mêmes Screaming Eagles le 13 septembre 2014.

«Mon plus beau souvenir est mon premier but. Je vais probablement m’en rappeler toute ma vie. C’était lors du deuxième match de la saison et nous affrontions le Cap-Breton à Bathurst. Je me rappelle que le gardien de l’autre côté était Miguel Sullivan et que Nicolas Dumulong et Nicholas Blanchard ont obtenu les passes. Je me rappelle aussi que l’autre Nicolas, Latulippe, était aussi sur la glace.»

Par ailleurs, Viel espère que cette saison ultime sera également pour lui la bonne afin de convaincre une équipe de la Ligue nationale de lui faire signer un premier contrat professionnel. Au cours des deux dernières années, Viel a pris part aux camp des recrues de l’Avalanche du Colorado (2016) et des Coyotes de l’Arizona (2017).

«Il y a eu des approches auprès de mon agent (Allain Roy), mais rien de très sérieux jusqu’à maintenant», souligne-t-il.

En attendant, Viel devra s’absenter pour les quatre prochaines rencontres du Titan (34-14-9, 77 pts) puisqu’il a écopé d’une deuxième suspension de quatre matchs cette saison. Cette fois-ci, on reproche au capitaine d’avoir frappé un adversaire (Isiah Campbell, des Screaming Eagles) à pleine vitesse à la tête avec son épaule.

«Je suis un joueur marqué en raison de mon style de jeu. Mais ça, je le sais depuis longtemps», indique-t-il.

Déjà privé de Samuel Asselin et de Justin Ducharme, Mario Pouliot devra encore puiser dans la profondeur de l’équipe pour colmater la perte de son capitaine.

«C’est une très grosse perte pour nous, confie le pilote. C’est dommage parce qu’il jouait actuellement son meilleur hockey de la saison. Il marquait régulièrement et il excelle en désavantage numérique. Liam Murphy s’est très bien tiré d’affaire quand il a pris la relève de Jeffrey dans le dernier match. Notre profondeur va encore nous servir. Marc-André LeCouffe sera aussi de l’alignement.»

Joseph Murdaca sera envoyé dans la mêlée contre les Olympiques de Gatineau (30-20-6, 66 pts), jeudi soir.

«Nous avons deux matchs en deux soirs et je n’ai pas de raison de surtaxer l’un de mes deux gardiens. Joseph et Evan (Fitzpatrick) jouent tous deux de l’excellent hockey ces temps-ci. Evan sera de retour vendredi contre les Voltigeurs de Drummondville.»