Mission accomplie, Adam Boucher a levé 2000 livres!

Adam Boucher avait promis de lever au moins 2000 livres et c’est exactement ce qu’il a fait à la compétition de dynamophilie de la Xtreme Powerlifting Coalition présentée samedi au Arnold Schwarzenegger Festival de Columbus, dans l’État de l’Ohio.

Le colosse de 5 pieds 11 pouces et 265 livres a pris la deuxième position dans la catégorie des moins de 275 livres.

Pour atteindre son objectif, Adam Boucher a soulevé 505 livres au développé couché (bench press), 750 livres dans l’épreuve de flexion des jambes (squat) et 745 livres au soulevé de terre (deadlift).

«C’était mon objectif de lever 2000 livres et il était hors de question de ne pas y arriver. Sinon, je l’aurais pris comme un échec personnel. J’ai mis beaucoup trop de temps et d’effort là-dedans pour me contenter de moins. Luc (Bourdon) était là (dans mes prières) et il m’a aidé», affirme l’homme fort âgé de 29 ans.

C’est l’Américain Trey Manning qui l’a emporté avec un total de 2050 livres, dont pas moins de 880 livres dans la flexion des jambes. Pour cette seule épreuve, c’est 130 livres de plus que ce dont Boucher a soulevé.

«J’ai mieux fait que lui dans les deux autres épreuves, mais au squat il a levé beaucoup plus. Écoute, 880 livres c’est quand même 400 kilos», a résumé Boucher au sujet de l’exploit de Manning.

À sa grande déception, Boucher n’a cependant ramené aucun souvenir de son passage à la compétition puisqu’on ne remet qu’un trophée au vainqueur et rien aux détenteurs des deuxième et troisième positions. C’est plutôt radin compte tenu de l’ampleur de l’événement.

«C’est quand même un voyage qui m’a coûté 10 000$ et j’aurais aimé ça ramener un souvenir de ma deuxième place. Mais ici, ils ne donnent des prix qu’aux gagnants. C’est décevant de faire autant de travail et ne rien recevoir en retour», dit-il.

La pingrerie des organisateurs n’a toutefois pas tout gâché. Loin de là même.

«J’ai adoré mon expérience. Je suis très loin d’être déçu de mon voyage. L’ambiance est incroyable. Écoute, il y avait ici 78 disciplines et environ 21 000 athlètes en fin de semaine. C’est beaucoup plus qu’aux Jeux olympiques», souligne-t-il.

«Au niveau des compétitions, même si je ferais peut-être quelques trucs de façon différente, c’était bien organisé. C’est énorme comme événement. En fait, c’est difficile d’expliquer ce que j’ai vécu ici en fin de semaine. Il faut vraiment que tu sois présent pour mieux comprendre l’ampleur de cet événement», raconte Adam Boucher, qui ne dit pas non à un éventuel retour à cette compétition.

D’autant plus qu’un dirigeant de Nutrabolics, une compagnie canadienne de compléments alimentaires, l’a approché afin d’en faire un porte-parole. Il n’y a toutefois encore rien d’officiel mais les discussions ont au moins été entamées.

«Éventuellement, ça pourrait m’apporter une plus grande visibilité», révèle Adam Boucher.

Des belles rencontres

Adam Boucher n’a pas fait que démontrer sa force à Columbus. Il a aussi pris le temps de se promener ici et là sur les sites des compétitions, en plus de se faire photographier avec quelques athlètes de renom.

Adam Boucher et Terry_Hollands. – Gracieuseté
Adam Boucher et Stan Efferding – Gracieuseté
Adam Boucher et Ray Williams – Gracieuseté
Adam Boucher et Jean-Francois Caron – Gracieuseté

Ainsi, il était particulièrement fier de dire qu’il a pu rencontrer le champion mondial Andrey Malanichev, un Russe âgé de 41 ans qui a établi au fil des ans plus de 20 records mondiaux.

«Ce gars-là est pas mal de ma grandeur, mais il pèse 340 livres. Et ce n’est pas du mou. Tu aurais dû lui voir les mains. Je n’ai pourtant pas des petites mains et la mienne a disparu quand il me l’a serré», confie Boucher avec humour.

Il a aussi fait la rencontre de l’Américain Stan Efferding qui est considéré comme le plus puissant culturiste de la planète. Efferding, qui participe également aux compétitions de dynamophilie et dont le surnom est The White Rhino, détient les records mondiaux de la flexion des jambes sans protection autour des genoux de même qu’au total des trois épreuves avec des charges respectives de 854 livres et 2226 livres dans la catégorie des athlètes de moins de 275 livres.

Il s’est également fait photographier en compagnie de Ray Williams, champion mondial de l’IPF et tenant du record de 2403 livres ainsi qu’avec l’homme fort de réputation internationale Terry Hollands, qui est un pan de mur de 6 pieds 6 pouces et 400 livres.

De plus, il était présent au concours des hommes forts, où il a vu son bon ami Jean-François Caron soulever 1022 livres au soulevé de terre, ainsi que Hafthor Bjornsson et ses 1040 livres dans la même épreuve. À noter que ce dernier est mieux connu pour son rôle de La Montagne dans la populaire télésérie Games of Thrones.