Midget: les Flyers de Moncton poursuivent leur domination

Qui arrêtera les Flyers de Moncton? Apparemment pas grand monde.

L’équipe de John DeCourcey a complètement dominé la Ligue de hockey midget AAA du Nouveau-Brunswick et de l’Île-du-Prince-Édouard en 2017-2018 avec une fiche de 27-6-2-0.

Les hommes en rouge, noir et blanc ont remporté leurs 16 dernières rencontres, incluant un balayage en quatre parties lors du premier tour éliminatoire face aux Caps de Fredericton.

Ils attendent maintenant de voir leur opposant pour grande finale (les Vitos de Saint-Jean mènent 3-0 contre le Moose du Nord).

Pour l’entraîneur-chef, l’identité de l’adversaire n’a aucune espèce d’importance.

«Nous sommes sur une belle lancée depuis Noël. Nous avons perdu quelques parties vers la fin du mois de décembre, mais je dirais que c’était surtout de la fatigue. En deuxième moitié de saison, nos joueurs de première année ont vraiment pris le flambeau. Les deux gardiens (Brandon McKenna et Daniel Thompson) ont aussi été excellents», raconte-t-il.

«Nous avons vraiment progressé depuis le début de la saison. En septembre, on se voyait comme une équipe de ,500, une formation de milieu de classement. Nous avions seulement cinq vétérans (Alex Wynter, Cole Daraugh, Daniel Thompson, Brandon McKenna et Deny Gaudet) de retour de la saison précédente.»

Ce n’est pas du tout une surprise de voir les Flyers en finale provinciale une fois de plus.

On parle ici d’une équipe qui a remporté six titres en saison régulière au cours des sept dernières saisons.

Ils ont également mis la main sur sept titres provinciaux en dix ans.

La troupe de John DeCourcey a pris part au championnat de l’Atlantique cinq fois en dix ans.

Elle l’a remporté deux fois (2008-2009 et 2011-2012) et a subi deux revers en finale (2014-2015 et 2016-2017).

«Les jeunes comprennent l’histoire des Flyers et ils veulent faire partie de cette tradition.

Nous voulons avoir la chance de retourner à la Coupe Telus (le championnat canadien de midget AAA)», mentionne l’entraîneur-chef.

Cette année, le tournoi atlantique aura lieu à Cole Harbour, en Nouvelle-Écosse, du 29 mars au premier avril.

Le défenseur Lukas Cormier ne veut pas rater le rendez-vous.

«Les équipes midget veulent se rendre jusqu’à la coupe Telus, comme les équipes de la LNH veulent atteindre la finale de la coupe Stanley», mentionne celui qui devrait être sélectionné très tôt au prochain repêchage de la LHJMQ.

«Ça va bien présentement. J’espère que ça va continuer. On travaille fort et on met beaucoup de tirs au filet. On travaille plus ensemble depuis la fin de la saison», indique le patineur originaire de Sainte-Marie-de-Kent.

Son collègue Yannick Bastarache se dit aussi très optimiste quant à la suite des choses.

«Je suis fier de la performance de l’équipe cette saison. On a une bonne gang de gars qui s’entend bien ensemble. On joue vraiment pour le logo en avant et pas pour les noms derrière», indique le joueur qui a vu le jour à Bouctouche.

«Si on joue la game des Flyers, on devrait avoir du succès. Travailler dur chaque shift et faire payer le prix à l’autre équipe. On a une bonne défensive. C’est dur pour les autres équipes de marquer de buts.»