Ringuette: le tournoi de Dieppe-Riverview fracasse des records de participation

La ringuette est un sport de plus en plus populaire au Nouveau-Brunswick, et particulièrement dans le sud-est de la province. Pas étonnant, donc, que le tournoi de Dieppe/Riverview ne fracasse de nouveaux records de participation chaque année.

Cette année, c’est un nombre impressionnant de 109 équipes en provenance des quatre coins des Maritimes qui prendront part à la 34e édition de l’événement annuel.

«C’est le plus gros tournoi de ringuette dans l’est du Canada. On a 109 équipes du Nouveau-Brunswick, de la Nouvelle-Écosse et de l’Île-du-Prince-Édouard et on avait même des équipes sur une liste d’attente», mentionne le président du tournoi, Denis Daigle.

«Si on avait pu utiliser d’autres arénas, on aurait pu ajouter encore quelques autres équipes», ajoute-t-il.

Selon lui, la popularité sans cesse grandissante du sport s’explique facilement.

«C’est vraiment un beau sport d’équipe. Selon les règlements, une joueuse ne peut pas patiner d’un bout à l’autre de la patinoire avec l’anneau. Elle doit absolument faire une passe à la ligne bleue, donc c’est impossible de garder l’anneau tout le temps», explique-t-il.

«Quand les filles sont plus jeunes, il y a évidemment l’aspect social qui est important. Elles aiment se retrouver en groupe avec leurs amies.»

Sur la glace, on parle d’un sport divertissant et passionnant, autant pour les spectateurs que les athlètes.

«C’est un sport rapide et excitant. Il y a aussi la stratégie qui entre en jeu à mesure que les filles vieillissent. Il y a rien à ne pas aimer de ce sport», lance-t-il en riant.

Denis Daigle est bien placé pour en parler puisque sa fille Sophie prendra part à l’événement dans le groupe des U-14.

«Ma fille a commencé à jouer il y a cinq ans et elle a adoré ça. J’ai décidé de m’impliquer au niveau du conseil d’administration du tournoi il y a trois ans.»

Les 197 rencontres de la compétition se dérouleront à l’aréna Arthur-J.-LeBlanc (Dieppe), Byron-Dobson (Riverview), Centennaire (Dieppe) et Eugène-LeBlanc (Memramcook).

Les participantes seront réparties en six catégories, soit les U-9, U-10, U-12, U-14, U-16 et 18 ans et plus.

L’horaire et les résultats des compétitions sont disponibles sur le site internet http://bit.ly/2HVvZMQ.

Avec l’engouement suscité par ce sport en pleine croissance chez nous, peut-on prévoir un nouveau record de participation en 2019?

«C’est difficile à dire. Éventuellement, Dieppe devrait avoir un nouvel aréna, ce qui devrait nous donner plus de glaces», mentionne Denis Daigle.

«À ce moment-là, on pourrait accepter d’autres équipes. À ce point-ci, c’est juste un manque de glace qui nous empêche de continuer de grandir.»