Une première saison universitaire couronnée de succès pour Daniel Vautour

Daniel Vautour a brillamment réussi ses débuts universitaires avec les Paladins du Collège militaire royal du Canada basé à Kingston. Le gardien de Saint-Louis-de-Kent vient d’être choisi au sein de l’équipe d’étoiles des recrues de l’Association Est de l’OUA (Ontario University Athletics).

L’Acadien âgé de 21 ans se retrouve du même coup en nomination pour le même honneur à l’échelle de U Sports (autrefois appelé Sport interuniversitaire canadien) et dont les gagnants seront connus la semaine prochaine.

«Je savais que j’avais des chances d’être choisi, mais je n’en étais pas certain. Il y a quand même 10 équipes dans la division Est», souligne l’ex-portier du Titan d’Acadie-Bathurst et des Islanders de Charlottetown.

«Je suis très content de ma saison. Bien sûr, ça aurait plus amusant si nous avions réussi à nous qualifier pour les séries. Malheureusement, nous avons raté notre objectif par deux points. Il faut dire que nous avons une équipe très jeune», dit-il.

«Nous avions 11 recrues dans l’alignement. En fait, la grande majorité des gars seront de retour la saison prochaine. Et je sais que le défenseur Liam Murray, qui a joué avec les Frontenacs de Kingston dans l’OHL, va se joindre à nous la saison prochaine. C’est un excellent défenseur à caractère défensif qui va avoir un impact important. C’est un gros ajout à notre équipe», mentionne Vautour.

Les Paladins ont terminé la saison avec une fiche de 7-16-5 pour un total de 19 points. Vautour a remporté cinq des sept gains de l’équipe, en plus de présenter une moyenne de buts alloués de 3,32 et un taux d’arrêt de ,899.

«J’ai particulièrement amélioré mon jeu avec la rondelle et mon coup de patin pendant la dernière saison. En étant plus habile en contrôle de rondelle, ça me permet de contribuer à la relance de l’attaque. Pour ce qui est de mon coup de patin, ça fait en sorte que je suis plus rapide dans mes déplacements», soutient Vautour.

«Cet été, je compte travailler sur ma patience en situation de jeu. Comme je suis un petit gardien, je me dois de mieux choisir les moments où je dois utiliser le style papillon», confie le cerbère de 6 pieds et 185 livres.

«J’aimerais aussi être plus fort physiquement. Sinon, je voudrais également améliorer ma flexibilité. Ça promet donc d’être un été pas mal occupé», affirme Vautour.

Des honneurs pour Boivin

Daniel Vautour n’est pas le seul ancien représentant du Titan d’Acadie-Bathurst à avoir retenu l’attention cette saison dans l’Association Est de l’OUA. C’est aussi le cas de l’attaquant Christophe Boivin des Patriotes de l’Université du Québec à Trois-Rivières.

Boivin a complété sa première campagne avec 16 buts et 34 points, deux sommets au sein de son équipe. Ce n’est donc pas pour rien qu’il s’est taillé une place au sein de la deuxième équipe d’étoiles et aussi dans l’équipe par excellence des recrues.

«Ç’a été une première saison satisfaisante, révèle Boivin.

«Bien sûr, j’ai été surpris du niveau de jeu au départ, mais je suis bien adapté. Par contre, je n’avais pas réellement d’objectifs individuels. Cela dit, j’adore vraiment joué à Trois-Rivières. C’est différent du junior et je peux consacrer plus de temps pour mes études», indique-t-il.

Boivin composait la première unité offensive des Patriotes en compagnie de Pierre-Maxime Poudrier et Mathieu Lemay, qui ont respectivement brillé avec les Foreurs de Val-d’Or et les Huskies de Rouyn-Noranda dans un passé pas si lointain. Les deux joueurs sont des vétérans de trois saisons à l’UQTR.

Par ailleurs, Boivin avoue suivre de près les activités du Titan.

«Je regarde les sommaires de chaque partie, dit-il. J’aurais aimé faire partie de l’équipe cette saison, surtout qu’ils ont de bonnes chances d’aller jusqu’au bout. C’est certain que je vais suivre de près les séries éliminatoires.»

En 255 matchs avec le Titan, Boivin a compilé 102 buts et 117 passes pour 219 points. Il figure en cinquième position dans l’histoire de l’équipe au chapitre des buts et des points.

Notons par ailleurs la sélection d’un ancien des Wildcats de Moncton dans la deuxième équipe d’étoiles l’Association Est de l’OUA, soit Jacob Sweeney, des Gee-Gees de l’Université d’Ottawa.