Une saison en champion pour le Blizzard!

L’expérience du Blizzard d’Edmundston est un succès sur toute la ligne. En plus de jouer devant des foules record pendant tout l’hiver, l’équipe de Ryan Salvis a mérité le championnat de la saison 2017-2018 de la lIgue de hockey junior des Maritimes.

Malgré un revers de 4 à 3 en prolongation face aux Aces de St. Stephen samedi soir et un autre de 4 à 3 face aux Slammers de Woodstock dimanche après-midi, les hommes en bleu et blanc ont mis la main sur le titre du circuit avec un dossier éloquent de 36-10-4 (76 points).

Ils terminent cinq points devant les Mariners de Yarmouth (35-14-1-0, 71 points), les champions de la division Est.

«C’est évidemment un très bon début pour toute l’organisation à Edmundston. Je me sens privilégié d’avoir pu diriger une bonne équipe dans d’aussi bonnes conditions», souligne un entraîneur-chef comblé.

Mais attention, prévient Salvis, pas question de se satisfaire de ce titre.

«C’est bien de remporter le championnat, mais ce n’est pas le titre que nous voulons vraiment. On ne veut pas manquer de respect à aucun adversaire et regarder trop loin en avant, mais nous visons la coupe Kent. Je pense que c’est un but réaliste pour nous et tout le monde est sur la même longueur d’onde», assure celui qui est était à sa première saison comme entraîneur-chef au niveau junior.

«Cela dit, je suis très heureux pour les joueurs et ils peuvent être fiers de ce qu’ils ont déjà accompli cette saison. Mais il reste encore pas mal de travail à faire.»

Toute l’attention du Blizzard se porte maintenant sur les Timberwolves de Miramichi (23-21-6, 52 points), leurs adversaires du premier tour éliminatoire.

L’horaire de la série n’est pas encore déterminé, mais le premier match pourrait avoir lieu vendredi soir au Centre Jean-Daigle.

«Ils ont une très bonne équipe et ils nous ont battus deux fois cette saison. Ils ont beaucoup de talent en attaque et ils peuvent marquer des buts à la tonne», avance Ryan Salvis.

«Mais nous serons prêts pour eux. Nous les avons affrontés trois fois dans nos dix dernières rencontres. On sait exactement à quoi s’attendre.»

Selon lui, la clé du succès sera l’éthique de travail et la concentration.

«Avec le groupe que nous avons, tant qu’on va travailler fort, on va avoir du succès. On doit se concentrer sur chaque présence sur la patinoire et ne pas s’attarder au résultat final», mentionne l’ancien joueur des Wildcats de Moncton.