Les Wildcats ne peuvent plus perdre

Les Wildcats de Moncton ne peuvent plus perdre. Battus 5 à 2 par l’Océanic à Rimouski, vendredi soir, les hommes de Darren Rumble tirent maintenant de l’arrière 3-2 dans cette série huitième de finale de la LHJMQ.

Après un premier engagement sans but, le match s’est joué au deuxième vingt, que l’Océanic a dominé 14-9 au chapitre des tirs au but.

La jeune sensation Alexis Lafrenière a d’abord inscrit son quatrième but des séries (en cinq matchs!) à la 12e minute. Moins de six minutes plus tard, Carson MacKinnon a profité d’un avantage numérique pour doubler l’avance des Rimouskois.

Les Wildcats ont rendu les choses intéressantes à mi-chemin au troisième vingt quand le capitaine Nicholas Welch a porté le pointage à 2 à 1.

Mais l’Océanic n’a pas présenté le troisième meilleur dossier dans le circuit Courteau en saison régulière pour rien.

Un peu plus d’une minute après le filet de Welch, Mathieu Nadeau a redonné une avance de deux buts aux siens.

Samuel Dove-McFalls a fermé les livres avec un peu plus de trois minutes à jouer quand il a inscrit son deuxième des séries.

Moncton et Rimouski ont chacun ajouté un but dans les derniers instants du match, mais le résultat reste le même: l’Océanic aura l’occasion de se débarrasser des pugnaces Wildcats, dimanche à Moncton. La partie débutera à 16h.

Si un septième match est nécessaire, il sera disputé mardi à Rimouski.