Hockey des Maritimes: les Slammers à Grand-Sault?

Les Slammers de Woodstock, de la Ligue de hockey junior des Maritimes (LHM), déménageront-ils à Grand-Sault? Ce grand rêve que nourrissent plusieurs personnes depuis de nombreuses années pourrait devenir une réalité dans un avenir rapproché puisque des pourparlers en ce sens sont déjà amorcés.

Sauf que rien n’est gagné d’avance pour la municipalité du Nord-Ouest.

Trois groupes seraient présentement intéressés à faire l’acquisition de la concession des Slammers.

Le premier provient de Quispamsis, en banlieue de Saint-Jean, le deuxième est un groupe de Charlottetown qui voudrait établir l’équipe à Montague (Île-du-Prince-Édouard) et le troisième est celui de Grand-Sault.

Ce dernier comprendrait également des investisseurs de la région de Moncton.

Ce groupe aurait déjà eu au moins trois entretiens sérieux avec le propriétaire actuel des Slammers.

Selon un porte-parole de ce groupe, qui désire garder la confidentialité pour le moment, la prochaine étape du processus sera une rencontre avec le maire de Grand-Sault, Marcel Deschênes.

Avant d’acheter une équipe, on doit s’assurer d’avoir l’aval du conseil municipal, l’appui de la communauté et la disponibilité de l’aréna, notamment.

Selon plusieurs intervenants, le projet risque d’aller de l’avant puisqu’il n’y a plus de hockey senior à Grand-Sault.

L’autre aspect important à considérer, c’est que les investisseurs auraient déjà l’argent nécessaire pour faire l’achat des Slammers.

On estime qu’une concession de la Ligue de hockey junior des Maritimes vaut de 150 000 à 200 000$.

«Le dossier avance. Ce serait vraiment beau d’amener ça à Grand-Sault. Il y a un bon bassin de joueurs entre Woodstock et Grand-Sault», mentionne le porte-parole du groupe d’investisseurs.

Selon lui, il n’y a présentement aucune date butoir pour conclure la transaction, mais il précise que le groupe aimerait finaliser le tout avant le prochain repêchage et la réunion annuelle qui auront lieu au milieu de juin.

Le groupe de Grand-Sault n’a pas de temps à perdre puisque l’actuel propriétaire des Slammers a indiqué aux investisseurs que les trois villes sont présentement au même point dans les négociations.

«Si on veut que ça arrive, on doit vraiment commencer à travailler sérieusement sur le dossier et montrer notre sérieux.»

Le porte-parole du groupe voit d’un très bon oeil la proximité du Blizzard d’Edmundston.

«Je pense que ce serait très bon pour les deux organisations. Il y aurait beaucoup moins de voyages, donc ce serait excellent au point de vue financier. Ce serait aussi très bon pour la rivalité avec Edmundston, Campbellton et Miramichi.»

Les Commandos de Dieppe ont établi leur nouveau domicile à Edmundston cette année, avec un succès instantané, tant au niveau du guichet que de la patinoire.

Blizzard: les billets du match no 5 en vente mercredi

En prévision du cinquième match de la série finale de la Ligue de hockey junior des Maritimes (LHM), dimanche, la direction du Blizzard d’Edmundston a annoncé quelques changements dans la procédure d’achat des billets. La vente se fera le mercredi 18 avril à compter de 8 h 30.

Une limite de quatre billets par personne a été fixée et les gens pourront continuer à se les procurer en ligne à www.blizzardedmundston.ca.

Pour ce qui est de la vente en personne, les gens n’auront plus qu’un endroit où aller, soit la billetterie du centre Jean-Daigle.

La série est à égalité 1-1. Le Blizzard et les Mariners poursuivront leur route éliminatoire jeudi (19h) et vendredi (19h30) à Yarmouth, en Nouvelle-Écosse. Le cinquième match sera joué au centre Jean-Daigle d’Edmundston, dimanche à 15h.