Marathon de Boston: «Les conditions étaient terribles» – Réjean Chiasson

C’est avec beaucoup de pluie et un vent de face assez froid que les coureurs ont dû composer lors du 122e Marathon de Boston, lundi. Même Réjean Chiasson, qui en a pourtant vu d’autres, raconte qu’il n’avait jamais couru dans de pires conditions.

Le recordman provincial de la distance (2h17m48s), qui servait exceptionnellement de guide pour le coureur aveugle Jason Dunkerley, a complété le marathon en 3h13m58s. Ce dernier visait à l’origine un chrono de 2h40m.

«Les conditions étaient terribles, dit-il. Les pires que j’ai personnellement vécues pour un marathon.»

«Jason est  seulement content d’avoir pu terminer la course. Ce n’est pas le temps qu’il voulait, mais avec la pluie et le vent, il a rapidement décidé qu’il était préférable de seulement chercher à finir la course», ajoute le coureur originaire de Tilley Road.

D’ailleurs, quelques coureurs du Nouveau-Brunswick n’ont pas été en mesure de terminer la mythique épreuve de 42,2 km. Parmi les victimes, notons Paula Keating, de Miramichi, Daniel LeBlanc, de Dieppe, et Michael McNeil, de Riverview.

«J’ai dû abandonner au milieu de la course, révèle McNeil. Les conditions étaient froides et humides et je me suis blessé à une cheville.»

«Il s’agissait de mon 23e marathon et il a été de loin le plus difficile, affirme pour sa part Rémi Guitard, de Moncton. C’était de la pluie, puis de la pluie et encore de la pluie avec un vent de face. Alors, compte tenu des circonstances, je suis satisfait de mon temps (2h55m45s). La seule chose que j’ai moins aimé a été que j’ai frappé un mur au 35e km. Je ne peux pas être satisfait de ça.»

Étrangement, la plupart des femmes interrogées semblaient s’être beaucoup plus amusées.

C’était surtout le cas de Nathalie Thériault, de Beresford.

«Je viens de vivre la meilleure journée de ma vie, s’est exclamée Thériault, qui a complété la course en 3h42m07s. La pluie et le froid étaient là, mais avec un mental fort, tu peux accomplir n’importe quoi. Je me suis même qualifiée pour l’année prochaine. Yahoo, la vie est belle!»

Corinne Fournier, de Saint-Jean, en est une autre qui ne cachait pas sa satisfaction à son arrivée après 3h17m25s de course.

«J’ai battu mon record par près de six minutes malgré des conditions qui étaient loin d’être parfaites. C’était incroyable de voir les spectateurs nous encourager encore plus fort quand il s’est mis à mouiller plus. J’ai adoré ce moment», raconte Fournier.

«Ça n’a pas été une course comme les autres, indique Annie Pellerin, de Dieppe, auteure d’un temps de 3h26m17s. En raison de la température, je cherchais juste à courir assez vite pour avoir un battement assez élevé pour éviter de prendre froid. En aucun temps donc, j’ai pensé à mon chrono. Même qu’avant la course, on s’était dit que juste la terminer serait un réel succès. Mais, avec huit kilomètre à faire, j’ai réalisé que j’avais un temps raisonnable qui me qualifiait pour 2019. Je suis finalement très satisfaite de ma journée. Pour être honnête, c’est probablement la course dont je suis la plus fière en raison de la façon dont je l’ai gérée.»

«J’ai vraiment apprécié la température, mentionne Marcie Holland, de Saint-Jean, qui a terminé en 3h19m11s. Je me suis bien sentie pendant la majeure partie de la course, à part la fin où ça tombait pas mal fort. Il y avait tellement de boue au village des athlètes que c’en était difficile à croire. Malgré tout, je suis très heureuse de ma journée.»

Matthew McNeil, de Grand Bay, a été le meilleur Néo-Brunswickois avec un chrono de 2h35m12s. Greg McCann, de Fredericton (2h54m02s), et Greg Sawyer, de Saint-Jacques (2h55m43s), complètent le top-3.

Hommes
Matthew McNeil, Grand Bay 2h35m12s
Greg McCann, Fredericton 2h54m02s
Greg Sawyer, Saint-Jacques 2h55m43s
Rémi Guitard, Moncton 2h55m45s
Evan Doucet, Quispamsis 3h00m22s
Colin McQuade, Riverview 3h00m47s
James Wolverton, Hanwell 3h06m58s
Tim Keilty, Fredericton 3h12m16s
Mathieu Fortin, Caraquet 3h16m44s
Yanick Tremblay, South Esk 3h24m18s
Vincent Pichard, Caraquet 3h25m10s
Mike Greer, Quispamsis 3h29m49s
Maurice Vienneau, Beresford 3h35m50s
Doug Tingley, Oakland 3h36m26s
Paul Sands, Saint-Jean 3h39m18s
Ronald Cormier, Grande-Digue 3h44m42s
Bruce Webb, New Maryland 3h53m43s
Robert Forbes, Riverview 3h55m53s
Kevin Murphy, Riverview 3h58m14s
André Martin, Fredericton 4h03m46s
Warren Gerow, Hampton 4h14m46s
Tom Mann, Fredericton 4h25m08s
Chris Creamer, Quispamsis 4h29m30s

Femmes
Corinne Fournier, Saint-Jean 3h17m25s
Marcie Holland, Saint-Jean, 3h19m11s
Annie Pellerin, Dieppe 3h26m17s
Jessica Kennedy, Dieppe 3h28m39s
Lora Kemp, Fredericton 3h29m31s
Heather Suttie, Fredericton 3h31m05s
Mary Kate Wedge, Fredericton 3h36m28s
Nathalie Thériault, Beresford 3h42m07s
Louise Connely, Edmundston 3h45m07s
Brenda Guitard, Saint-Jean 3h50m31s
Molly Mills, Moncton 4h01m22s
Carolyn Khitab, Saint-Jean 4h08m19s