Les Slammers ont déjà un patin à Grand-Sault

Ce que plusieurs qualifient du «secret le moins bien gardé du Madawaska» pourrait être confirmé vendredi. Si tout se déroule comme prévu, la Ligue de hockey des Maritimes officialisera le transfert des Slammers de Woodstock vers Grand-Sault.

Selon plusieurs sources, une entente serait en place entre la direction des Slammers et un groupe d’investisseurs de Grand-Sault. Sauf que le transfert ne sera pas confirmé tant que les gouverneurs du circuit ne se seront pas prononcés en faveur du projet.

Deux autres groupes sont également intéressés à accueillir les Slammers, soit Quispamsis et Montague, sur l’Île-du-Prince-Édouard.

La prochaine réunion du bureau des gouverneurs aura lieu vendredi à Amherst, en Nouvelle-Écosse, et on nous confirme que la majorité de cette rencontre sera consacrée aux Slammers. Le deux tiers des équipes (donc huit sur 12) doivent approuver le transfert pour qu’il devienne une réalité.

Le maire de Grand-Sault, Marcel Deschênes, a confirmé qu’il assistera à cette réunion. Il ne veut cependant pas commenter le dossier avant le vote final.

«Ce sont des procédures constitutionnelles de la ligue. C’est un processus qui doit suivre son cours. La réunion, c’est la dernière étape du processus. J’aimerais pouvoir vous en dire plus, mais je n’en sais pas plus pour le moment», mentionne-t-il.

Un peu comme tout le monde, l’élu marche visiblement sur des oeufs dans le dossier.

«Je vais tout vous dire après la réunion des gouverneurs, quand j’aurai été mis au courant de tous les détails. Mais pour l’instant, je ne peux pas commenter.»

Selon lui, un point de presse pourrait avoir lieu dès le début de la semaine prochaine pour dévoiler tous les détails du dossier.

La direction du Blizzard d’Edmundston s’est déjà montrée en faveur du transfert des Slammers. Le président André Lebel s’était même dit prêt à aider la nouvelle concession dans ses premiers pas dans le circuit des Maritimes.

«Ce serait un beau cadeau que les investisseurs feraient à la région», avait-il mentionné dans nos pages il y a quelques semaines.

«Je n’ai aucune inquiétude et je suis convaincu que ce sera un atout pour notre région. Les gens d’Edmundston sont derrière leur équipe et on aimerait que les gens de Grand-Sault puissent vivre la même chose», avait-il ajouté.

Si le transfert reçoit l’approbation des gouverneurs, les Slammers s’éteindront après une existence de 12 ans à Woodstock.

Durant cette période, ils ont remporté trois coupes Kent (le championnat des séries) et un titre de la Coupe Fred Page (le championnat de l’est du Canada) en 2011-2012.

Cette année-là, ils s’étaient inclinés en finale du tournoi de la Coupe Banque Royale (le championnat canadien de hockey junior A), un revers de 4 à 3 devant les Vees de Penticton (Colombie-Britannique).

Rien n’est encore officiel, mais tout semble indiquer que les Slammers ont déjà un patin à Grand-Sault.