Golf: un début de saison tardif… mais Fox Creek est ouvert!

Les golfeurs et golfeuses devront prendre leur mal en patience. Ils auront quelques jours de plus pour astiquer leurs bâtons puisque la saison prendra son envol un peu tardivement cette année.

Quelques terrains ont déjà ouvert leurs portes, mais la plupart attendent toujours les rayons chauds du soleil pour accueillir les mordus.

«Pour la plupart, je dirais qu’on est au moins deux semaines en retard par rapport à l’an dernier. On parle même de trois semaines dans certains cas», estime le directeur général de Golf Nouveau-Brunswick, Tyson Flinn.

«Sauf que même si les terrains ouvrent un peu plus tard que d’habitude, les commentaires des joueurs nous disent que la qualité des allées est bonne. On espère donc une autre bonne saison de golf à travers la province», poursuit-il.

Le terrain Fox Creek, à Dieppe, est une rare exception. Ce parcours de qualité supérieure est habituellement parmi les derniers à ouvrir ses portes aux golfeurs. Mais cette année, il est déjà en opération.

«Ce sont peut-être les meilleures conditions qu’on a vu pour amorcer la saison au cours des sept ou huit dernières années», mentionne le copropriétaire du club, Michel LeBlanc.

«On ne sait pas exactement pourquoi. On n’a pas de baguette magique. Si on en avait une, on le ferait tous les ans», blague-t-il.

Au cours de ses 14 années d’existence, le club a ouvert ses portes entre le 23 avril et le 15 mai.

«Les gens avaient vraiment hâte de jouer et ils sont surpris de voir le terrain en si bon état. Même avec la pluie qu’on a eue, il n’est pas si détrempé que ça non plus», souligne-t-il.

Le club compte plus de 400 membres, dont près d’une centaine de joueurs et joueuses de niveau junior.

Du côté de Pokemouche, c’est un peu la situation inverse. Le rude hiver qui a sévi dans le nord de la province n’a pas épargné les allées verdoyantes du club.

Si tout se déroule comme prévu, les premiers golfeurs pourront se présenter sur le premier tertre de départ le 25 mai.

«On a quand même eu un hiver assez difficile au niveau des couches de glace, explique Jean-Marie Boudreau, le directeur du club qui compte environ 350 membres. L’an passé, on avait ouvert vers le 20 mai. Si on compare la qualité des verts, je dirais qu’on est un peu en retard. On a été obligé de resemer quelques verts et on attend de voir les résultats. On ne peut pas se battre contre la nature»

Plusieurs clubs viennent tout juste d’ouvrir leurs portes, soit ceux de Country Meadows, de Moncton, d’Aroostook, de Hampton, de Pine Needles, de Rockwood, de Saint-Ignace et de Covered Bridge.

Ceux de Bouctouche, d’Edmundston, de Fredericton, de Fundy National Park, du Gowan Brae, de Grand-Sault, de Kingswood, de Memramcook, du Restigouche et de Saint-Quentin devraient les imiter incessamment. Hillsborough (18 mai), Maplewood (11 mai) et Miramichi (11 mai) sont également un peu en retard cette année.