Bâton sportif: à un cheveu de l’Équipe Canada

par Camille Turbide, stagiaire

Bâton Nouveau-Brunswick peut être fière de ses deux représentantes. Même que Brianna Middleton, de Moncton, est passée à un cheveu de faire partie d’Équipe Canada. Et deux fois plutôt qu’une!

Le tout s’est déroulé lors des essais canadiens de bâton sportif, à Hamilton en Ontario, en fin de semaine.

Équipe Canada sélectionnait les détentrices des trois premières positions ainsi que la  gymnaste qui a terminé en quatrième place comme remplaçante pour l’épreuve individuelle de style libre (junior). L’athlète âgée de 15 ans a pris le cinquième rang. Mylène Bastarache, également de Moncton, a quant à elle fini au septième échelon.

Pour leur routine en duo, les deux seules représentantes du Nouveau-Brunswick ont terminé sur la deuxième marche du podium.

Mais comme seulement la première paire était sélectionnée, Brianna et Mylène ne participeront donc pas aux championnats du monde de cette année.

La performance de Middleton est particulièrement impressionnante, alors qu’elle a subi une blessure lors de sa première routine. Elle a fait preuve de courage en terminant tout de même la compétition.

«En ronde préliminaire, un de mes genoux s’est disloqué pendant ma routine. J’ai continué malgré tout. J’étais vraiment satisfaite de ma performance, même si je ressentais beaucoup de douleur, explique-t-elle. Puis, j’ai passé en demi-finale où j’ai pris la cinquième place. Et je l’ai conservée en finale! J’étais vraiment fière de moi.»

«Mon entraîneure (Brenda Arsenault LeBlanc) était très fière que je continue ma routine. J’ai reçu des commentaires des entraîneurs des autres provinces qui m’ont félicitée d’avoir poursuivi et m’ont dit que j’avais présenté une très belle performance, ajoute la jeune athlète qui pratique son sport depuis l’âge de 4 ans. C’était satisfaisant de voir que j’avais marqué les esprits de gens d’autres provinces.»

La jeune athlète n’en était pas à sa première blessure.

«J’ai déjà eu ce genre de problème avec un genou, mais ça faisait un an que tout allait bien, alors je n’y pensais plus. Évidemment, il fallait que ça arrive en pleine routine! Je n’avais pas le choix de continuer», raconte-t-elle.

Dans l’épreuve en duo, les deux filles du club Baton Atlantik sont revenues de l’arrière en finale.

«On a échappé nos bâtons quelques fois durant notre routine en ronde préliminaire, ce qui nous a fait descendre en quatrième place, même si on avait récolté un gros pointage. On a passé en finale, mais on devait faire mieux. On a échappé le bâton une seule fois. On savait qu’on serait deuxième au minimum», rapporte Brianna.

Le duo a terminé à quelques points seulement de la première place. Bien qu’un peu déçues, c’est un résultat plus que satisfaisant pour les deux athlètes.

«C’était notre deuxième année en duo seulement», lance Brianna Middleton.

Les championnats mondiaux sont présentés en alternance avec la Coupe internationale. Si les étoiles de la province ne se sont toujours pas qualifiées pour les mondiaux, elles ont par contre participé à la Coupe internationale à deux reprises, dont celle de l’été dernier en Croatie, où Brianna a remporté, entre autres, une médaille d’or.

«Quand tu fais partie d’une équipe nationale, tu te rapproches de beaucoup de filles. Ça faisait depuis l’été qu’on se s’était pas revue, alors c’était plaisant», nous dit-elle.

La prochaine étape pour cette saison seront les championnats nationaux, qui se dérouleront en juillet à Winnipeg, au Manitoba.

«Je vais essayer de donner le plus de repos possible à mon genou avant les championnats nationaux, je ne veux pas rater ma chance », conclut l’athlète la mieux classée au Nouveau-Brunswick.