Pats vs Titan: les forces en présence en grande finale

Le 100e tournoi de la Coupe Memorial prendra fin dimanche soir, au Brandt Centre, et l’équipe hôtesse, les Pats de Regina, croisera le fer avec les champions de la Ligue de hockey junior majeur du Québec, le Titan d’Acadie-Bathurst.

Voici un petit aperçu des deux formations qui se disputeront le trophée le plus convoité du hockey junior canadien:

ATTAQUANTS

Pats: Le premier trio des Pats composé du capitaine Sam Steel et des ailiers Cameron Hebig et Nick Henry connaît un tournoi du tonnerre. Steel domine tous les joueurs du tournoi avec 13 points, dont 11 mentions d’aide. Henry mène quant à lui la colonne des marqueurs avec cinq buts. Hebig a récolté quatre filets en autant de parties.

Titan: Le Titan a été mené offensivement par le capitaine Jeffrey Truchon-Viel, qui a amassé neuf points, mais il s’est également impliqué physiquement. Son coéquipier de trio Liam Murphy a aussi utilisé ses épaules à son avantage en plus d’obtenir quatre points, dont deux buts. Le rapide Samuel Asselin a marqué quatre buts pour le Titan, un sommet au sein de l’équipe.

DÉFENSIVE

Pats: Josh Mahura a engrangé le plus de minutes dans ce tournoi parmi les défenseurs des Pats et il se retrouve à égalité au sommet des pointeurs chez les arrières avec sept points. Libor Hajek a été très efficace en compagnie de Mahura, mais les Pats ont également reçu l’aide de l’espoir du Canadien de Montréal Cale Fleury ainsi que de Brady Pouteau.

Titan: L’espoir au prochain repêchage de la LNH Noah Dobson a été la pierre angulaire de la défensive du Titan, tant en attaque qu’en défensive. Dobson a récolté sept points, ce qui le place à égalité au sommet avec Mahura. Olivier Galipeau et Adam Holwell ont aussi brillé par leur jeu en défensive.

GARDIENS

Pats: Max Paddock a raté la première ronde des séries de la Ligue de l’Ouest, mais il est revenu dans la formation pour redevenir le gardien numéro un des Pats. Il montre une fiche de 3-0 en quatre parties dans le tournoi. Il avait été chassé du match contre le Titan lors de la ronde préliminaire après avoir alloué six buts, mais il vient de signer une performance de 44 arrêts en demi-finale.

Titan: Evan Fitzpatrick possède le pire pourcentage d’arrêts de tous les gardiens au tournoi (,879), mais il revendique un dossier de 2-1 et une moyenne de buts alloués de 3,94. Fitzpatrick, tout comme Paddock, avait éprouvé des ennuis lors du duel entre le Titan et les Pats, car il avait donné quatre buts en troisième période.

UNITÉS SPÉCIALES

Pats: Les Pats détiennent le meilleur avantage numérique du tournoi (33,3 pour cent), touchant la cible cinq fois en 15 occasions. Ils aiment avoir un seul défenseur à la ligne bleue, qui peut analyser les options de tir. Leur unité de désavantage numérique a accordé trois buts et affiche un pourcentage d’efficacité de 78,6 pour cent.

Titan: Mis à part le fait qu’il a inscrit trois buts en désavantage numérique, le Titan n’a pas connu un bon tournoi sur les unités spéciales. Il a enfilé l’aiguille une seule fois en 10 avantages numériques et son désavantage numérique montre un pourcentage d’efficacité de 71,4 pour cent.

ENTRAÎNEURS ET HISTOIRE

Pats: John Paddock tente de mener les Pats vers une cinquième conquête de la coupe Memorial et une première depuis 1974. Paddock a déjà été entraîneur-chef des Jets de Winnipeg, au début des années 90, et des Sénateurs d’Ottawa, en 2007-08.

Titan: Mario Pouliot espère guider le Titan vers un premier titre canadien. L’équipe avait fait partie du tournoi en 1999. Pouliot a aussi été entraîneur-chef du Drakkar de Baie-Comeau.