Soccer: Dr Ihssan Bouhtiauy immortel à Edmundston

Dr Ihssan Bouhtiauy, une figure avantageusement connue dans le milieu du soccer à travers la province, a officiellement fait son entrée au Temple de la renommée sportive d’Edmundston.

Le grand bâtisseur du domaine sportif a été intronisé dans ce club sélect lors d’une cérémonie qui s’est déroulée dimanche, au Centre des arts d’Edmundston.

Le biochimiste clinique de renom est devenu la 57e personnalité à accéder au Temple de la renommée sportive de la municipalité.

Le natif de Larache, au Maroc, est à l’origine de l’implantation et du développement du soccer à Edmundston. Il a fondé en 1994 une première association qui est maintenant connue sous le nom de Soccer Edmundston.

À cette époque, à peine 15 jeunes joueurs étaient inscrits au programme. L’année suivante, ce nombre grimpait à 84. Soccer Edmundston allait quelques années plus tard accueillir plus de 600 participants par saison.

«C’est le grand architecte. Il a consacré énormément d’heures et y est allé d’une implication incroyable», a résumé Gilles Lebouthilier, qui a été le premier entraîneur recruté par Ihssan Bouhtiauy.

L’intronisé du Temple de la renommée sportive d’Edmundston a été tour à tour directeur technique de l’association, formateur des entraîneurs, officiel responsable de championnat provincial, directeur du Nord-Ouest pour Soccer Nouveau-Brunswick, en plus de s’impliquer au sein des Jeux de l’Acadie.

Entraîneur des équipes scolaires féminine et masculine de la Cité des jeunes A.-M.-Sormany, il a contribué à la récolte de trois bannières provinciales en 2013, en 2016 et en 2017.

Selon son fils, son plus haut fait d’armes aura été de diriger l’équipe des filles qui n’a subi aucune défaite, aucun match nul et qui n’a accordé aucun but durant cinq saisons régulières.

«C’était un coach méticuleux et sérieux dans son travail, mais il avait du plaisir à le faire. C’est un passionné qui mangeait du soccer tous les jours», raconte Adrien Bouhtiauy, qui a hérité de la passion de son père.

Lors de son allocution d’intronisation souvent teintée d’humour, Dr Ihssan Bouhtiauy a tenu à rendre hommage à son épouse et à ses enfants, qui ont partagé avec lui sa passion pour le soccer durant toutes ces années.

Tout en acceptant un certificat d’admission au temple de la renommée des mains du maire Cyrille Simard, l’intronisé a dressé un portrait flatteur de la situation du soccer à Edmundston et rendu un bel hommage aux artisans de ce sport.

«Il y a une base très solide. Les jeunes ont pris la relève, nous sommes bons avec le soccer pour les 25 ou 50 prochaines années. Ce n’est pas une mode, mais quelque chose de bien ancré».