LHJMQ: 28 échanges, dont six par le Titan

Vingt-huit échanges impliquant 19 joueurs et 68 choix au repêchage, dont 13e de première ronde, ont marqué la journée de vendredi aux assises annuelles de la Ligue de hockey junior majeur du Québec. Le Titan d’Acadie-Bathurst a été particulièrement actif avec six transactions.

Outre les quatre trocs majeurs mentionnés la veille dans nos pages, Sylvain Couturier a procédé à deux autres transaction.
Dans un premier temps, il est allé chercher l’ailier droit Nick Gosse chez l’Océanic de Rimouski en moyennant un choix de sixième tour en 2020.

Il a de plus finalisé le dossier Ethan Crossman avec les Remparts de Québec. En vertu d’une entente pré-établi au cas où le Néo-Brunswickois devenait un membre à part entière de l’équipe, c’est finalement une sélection de quatrième ronde en 2019 qu’aura coûté le rapide numéro 27. Bien entendu, le Titan a récupéré son choix de septième tour de la même année.

Rappelons les quatre autres échanges. Ainsi Antoine Morand et Jordan Maher quittent pour Halifax en retour d’un choix de première ronde en 2018 (16e au total), d’un choix de première ronde en 2019, d’une sélection de troisième tour en 2018 (43e) et d’une prise de troisième tour en 2020.

Le premier choix de 2018 a toutefois accompagné Justin Ducharme à Chicoutimi pour compléter le marché qui avait permis au Titan d’acquérir Olivier Galipeau. Couturier récupère toutefois quatre choix, soit ceux de 3e ronde en 2019 et 2010 (Gatineau), de 4e tour en 2018 (59e au total, Moncton) et de 5e ronde en 2020.

Mitchell Balmas, lui, a été échangé aux Screaming Eagles du Cap-Breton en retour d’un choix de première ronde en 2018 (9e, Sherbrooke) et d’une sélection de 2e tour en 2018 (36e, Blainville-Boisbriand).

Enfin, le choix de premier tour acquis du Cap-Breton a aussitôt bifurqué vers Gatineau. Les Olympiques cèdent au Titan un choix de premier tour (14e, Drummondville) et de 2e tour (26e) pour l’encan de samedi.

En Nick Gosse, un Terre-Neuvien de 6 pieds et 180 livres, le Titan met la main sur un hockeyeur qu’il croit capable de devenir un joueur d’impact à moyen terme.

«C’est un bon patineur qui a un talent de marqueur, soutient Couturier. On pense vraiment qu’il peut nous aider. Il a le potentiel pour devenir un attaquant de top 9.»

Gosse, qui a disputé une saison complète avec l’Océanic en 2016-2017 avant de retraiter dans sa province d’origine, s’est dit heureux de ce changement de décor.

«Je suis excité d’avoir ce nouveau départ. Le Titan est une grande organisation qui vient de connaître une année incroyable et ça promet d’être excitant pour l’avenir. Je sais aussi que c’est une équipe qui a un grand support de ses partisans et que l’ambiance y est vraiment très bonne. J’ai hâte de leur montrer ce dont je suis capable de faire. Je me vois comme un attaquant de puissance qui peut apporter de l’énergie et qui peut contribuer autant en zone offensive que dans notre territoire. Mon but est de devenir le meilleur joueur possible. Je veux contribuer aux succès de mon équipe», affirme Gosse, qui est âgé de 18 ans.

Comtois à Drummondville

Plusieurs transactions majeures éventées dans la dernière semaine ont été confirmées vendredi, dont celle qui a permis aux Voltigeurs de Drummondville d’obtenir l’excellent Maxime Comtois des Tigres de Victoriaville. En retour, les Tigres obtiennent la totale  avec deux choix de première ronde (2018-14e au total et 2019) et deux sélections de deuxième tour (2018-32e au total et 2019).

Les Voltigeurs ont également acquis, toujours des Tigres, le vétéran Félix Lauzon moyennant cette fois-ci un autre choix de première ronde (2020).

Parmi les autres transactions importantes, il faut mentionner celle de Jimmy Huntington qui s’en va à Rimouski en compagnie de choix choix de 4e et 11e tours. Les Tigres, encore eux, mettant ainsi la main sur des sélections de 2e, 4e et 5e rondes.

L’Océanic a également fait l’acquisition des attaquants Alex-Olivier Voyer, du Phoenix de Sherbrooke, et Olivier Garneau, des Remparts de Québec, en retour de multiples choix au repêchage.

Le Phoenix a également troqué le Russe Yaroslav Alexeyev au Drakkar de Baie-Comeau en retour d’Édouard St-Laurent.