Jeux de l’Acadie: tout est en place pour la grande visite à Miramichi

C’est la «course aux détails» avant l’arrivée des athlètes comme le décrit le président du COFJA, Marc Allain. Malgré tout, il assure que tout est en place pour connaître une excellente 39e Finale des Jeux de l’Acadie.

En planification depuis la finale des jeux de Fredericton l’an dernier, Marc Allain se fait optimiste en vue de l’ouverture officielle et des premières compétitions de jeudi.

«C’est un rythme croissant, assure-t-il. On court depuis longtemps, mais il me semble que dernièrement on court de plus en plus vite!»

Ce travail de longue haleine n’est toutefois pas le fruit d’une seule année.

«C’est 20 ans de passions qui sont embouteillées depuis la première demande. Nous les voulions beaucoup et depuis qu’on les a eus, nous les anticipions beaucoup.»

Le jour J a maintenant sonné. Ce sont près de 700 bénévoles qui mettront la main à la pâte au cours des prochains jours. Une fois de plus, les inscriptions de dernières minutes auront sauvé les jeux.

«Notre appel aux médias a connu un bon succès. Nous avons dépassé le cap de 600 (considéré comme étant le minimum pour un bon déroulement) au début de la semaine dernière.»

M. Allain reconnaît que la proximité des lieux des différentes compétitions aidera beaucoup les bénévoles.

«Le plus loin que l’on doit aller, c’est 11,9 km (du Carrefour Beausoleil). Ça aide les bénévoles, mais ça les rend surtout beaucoup plus disponibles pour différentes tâches. C’est possible d’en mettre un seul là où on aurait parfois dû en mettre deux.»

Encore mercredi matin certaines personnes venaient offrir leur service.

«Plus il y en a, plus ça facilite la tâche des autres.»

Évidemment, tout ça ne serait pas possible sans le financement qui accompagne l’événement.

Cette année, le budget total pour l’organisation des jeux s’élève à 420 000$. Près de la moitié (200 000$) ont été recueillis localement.

«Nous avons commencé notre campagne assez tôt, ce qui nous a aidés beaucoup, affirme le président. Nous avons reçu un appui incroyable de la communauté et de la Ville en particulier, et ce, à tous les niveaux.»

Chose certaine, la finale se porte très bien financièrement.

Mais la véritable clé du succès: «Des personnes, des personnes, des personnes!», dit-il.

«Nous avons une équipe de bénévoles inspirante. Nous avons laissé l’option aux gens du Carrefour de s’impliquer et ils ont répondu à l’appel. Vraiment, le succès passe par les minidétails qui sont accomplis par une multitude de gens.»

C’est d’autant plus important pour lui de donner un legs à la communauté une fois que le tout sera terminé.

«Nous souhaitons que ça se poursuive. Il y a aussi les retombées économiques très importantes qui accompagnent les jeux pour une région. Nous avons saisi l’occasion de démontrer à tout le monde ce qu’est la grande région de Miramichi.»

Ne reste plus qu’à attendre les athlètes avec impatience.

«Je retourne courir», lance-t-il visiblement passionné et ravi par la présence des jeux à Miramichi.