Julie Gauvin sur les traces de Marie-France Finn

Voilà déjà huit ans qu’une Acadienne a remporté le championnat provincial de golf junior féminin. Tout cela pourrait changer au cours des prochains jours, alors que Julie Gauvin a bien l’intention de suivre les traces de Marie-France Finn.

L’athlète de Memramcook l’avait emporté en 2010 sur les allées du club Riverbend (Durham Bridge).

Finn (+29) avait terminé ses trois rondes un seul coup devant Morgan Matchett (+30), de Miramichi.

En 2017, à sa première année au niveau junior, Julie Gauvin avait pris le 9e rang, avec un pointage cumulatif de 242 (+29).

Sauf que la golfeuse de Dieppe a beaucoup progressé depuis.

La semaine dernière, elle a terminé quatrième lors des Championnats juniors de la Côte Est, qui se sont déroulés sur le terrain Covered Bridge (Hartland).

L’Acadienne a conclu la compétition avec un pointage de 163 (+19), à 16 coups de la gagnante, la Québécoise Camille Lapierre-Ouellet.

Même si elle a raté le podium de peu, Gauvin pourra se vanter d’avoir été la meilleure Néo-Brunswickoise.

Ce qui laisse la porte ouverte à plein de possibilités pour le championnat provincial junior 2018.

«J’ai bien joué au cours des deux rondes. Mes fers fonctionnaient particulièrement bien», mentionne l’athlète âgée de 16 ans.

«Ce fut une bonne chose, parce que les verts étaient pas mal rapides. Je n’ai pas eu besoin de faire beaucoup de coups roulés.»

Malgré ce succès, pas question de se lancer dans le jeu des prédictions pour le championnat provincial.

D’ailleurs, Julie Gauvin s’attend à un gros test physique, avec un terrain accidenté et une chaleur accablante.

«Il y a beaucoup de buttes et de côtes. C’est donc vraiment important de ménager son énergie, de manger et de boire beaucoup d’eau», explique celle qui représente le Club Fox Creek, de Dieppe.

«C’est un terrain pas mal ouvert. Il n’y a pas beaucoup d’arbres. On peut trouver les balles facilement. Il va falloir que je fasse attention aux longs coups roulés et à mes coups de départ. C’est ça qui me donne le plus de misère cette année.»

C’est pourtant dans cet aspect du jeu que tout risque de se jouer pour elle cette semaine.

«Les verts sont très ondulés, tout comme les allées d’ailleurs. Ça va être important de suivre le plan de match qu’on a conçu avec mon entraîneur Louis Melanson. On a été jouer sur le terrain la semaine passée pour préparer un plan.»

Si tout se déroule comme prévu, la Dieppoise pourrait à nouveau représenter sa province lors des championnats canadiens juniors.

«Si c’est possible, j’aimerais me tailler une place au sein de l’équipe provinciale qui participera au championnat canadien junior à Vancouver (du 24 au 27 juillet). Je ne veux pas vraiment me placer un objectif trop élevé, mais j’aimerais terminer dans le top-5.»

Du côté masculin, il faudra particulièrement avoir à l’oeil Pierre-Luc Arsenault (St-Ignace) et Maxime Gaudet (Fox Creek).

Ce dernier avait été le meilleur Néo-Brunswickois lors des Championnats de la Côte Est, la semaine dernière, avec une deuxième position (derrière Tyler Hashmi, de l’Île-du-Prince-Édouard)

La première ronde sera présentée mardi, alors que la ronde ultime aura lieu jeudi.