Judo: Mahée Savoie fait de plus en plus le poids

L’Acadienne Mahée Savoie était l’une des meilleures au Nouveau-Brunswick. L’athlète de Moncton est maintenant une des meilleures au Canada.

La jeune prodige âgée de 13 ans a remporté la médaille d’argent du groupe des U-16 (sous 44 kg), lors de la récente Coupe Canada de judo qui s’est déroulé à Montréal.

L’événement regroupait plusieurs centaines d’athlètes en provenance de 20 pays.

L’exploit est encore plus particulier du fait que l’Acadienne se mesurait à des athlètes plus vieilles qu’elle.

«J’ai compétitionné dans la catégorie U-16 parce que c’était la plus jeune là-bas», raconte le petit bout de femme, sur un ton enjoué.

«J’étais tellement contente que j’avais presque les larmes aux yeux. Mes entraîneurs (Denis Collin et Vicky Nadeau) m’ont tellement aidée dans mon cheminement au cours de l’année, et même durant la compétition. Ils étaient toujours là pour m’appuyer», mentionne celle qui s’entraîne au club Otoshi de Dieppe.

C’est un système de pointage qui lui a finalement conféré le deuxième rang de la compétition.

«En allant là-bas, je ne visais pas nécessairement un podium. C’était plus pour l’expérience. Je voulais apprendre des erreurs que j’avais faites aux championnats canadiens à Calgary (elle avait terminé au 4e rang) au mois de mai.»

Sauf qu’elle s’est rapidement rendu compte qu’elle pouvait tenir son bout face à des adversaires pourtant plus expérimentées.

«Je m’étais dit que j’allais juste modifier mes techniques un peu pour qu’elles soient plus efficaces en compétition. Tout a finalement bien été», raconte-t-elle.

«J’ai décidé d’être plus agressive dans mes attaques, pour avoir plus d’élan afin de mieux utiliser certaines techniques. J’ai travaillé là-dessus pendant plusieurs semaines et j’ai réussi à m’améliorer.»

Cette agressivité lui est-elle venue naturellement?

«Ça dépend des situations!», rigole-t-elle.

«C’est certain qu’avant mes combats, je me place dans ma zone. Je ne connais pas mon adversaire et je dois m’adapter à ce qu’elle fait. Je dois être agressive au bon moment.»

Mahée Savoie aura droit à une petite pause estivale avant sa prochaine grosse compétition, soit les championnats de l’est du Canada, qui seront présentés en octobre à Edmundston.

«Je vise un podium, même si je vais changer de catégorie de poids (sous 48 kg) et de groupe d’âge (U-16). C’est sûr que ça va être un nouveau défi, mais je me suis battue toute la saison dans cette catégorie-là justement pour pouvoir me classer pour les grosses compétitions.»

L’Acadienne vise également plusieurs objectifs à plus long terme.

«L’an prochain, j’aimerais aller chercher un podium aux championnats canadiens (à Edmonton, en Alberta), ce que j’ai échappé par une position cette année. Plus tard, j’aimerais bien aller aux Jeux du Canada (les jeux d’hiver ont lieu à Red Deer en 2019).»

«J’aimerais réussir à me classer pour pouvoir y participer deux fois (les jeux d’été auront lieu à Niagara en 2021). J’aimerais aussi faire d’autres compétitions internationales.»