Bâton sportif: des émotions inoubliables pour Alexie Richard

Alexie Richard est déjà une habituée des Championnats canadiens de bâton sportif. Sauf que l’athlète de Grande-Digue a vécu des émotions qu’elle n’est pas prête d’oublier à Winnipeg en fin de semaine dernière.

Le plus beau de l’histoire est que la représentante du club Baton Atlantik, de Moncton, se frottait à des athlètes plus âgées et plus expérimentées qu’elle.

Ses quatre médailles se veulent donc un exploit digne de mention.

L’athlète âgée de 16 ans a gagné l’argent dans la catégorie deux bâtons et en paire, de même que le bronze en style libre et en duo (avec sa partenaire Isabel Doiron, de Memramcook).

Alexie Richard pendant l’une de ses performances à Winnipeg. – Gracieuseté

«Je suis pas mal surprise parce que le niveau de compétition est vraiment élevé. C’est la première fois que je gagne une médaille en style libre (avec la musique) avec ce genre de routine. On était 19 compétitrices et j’ai terminé avec une belle médaille de bronze. Pour moi, c’était vraiment un très bel accomplissement», raconte-t-elle.

«Je n’ai pas échappé mon bâton une seule fois, ce qui est plutôt exceptionnel en bâton sportif. D’habitude, un athlète va l’échapper quelques fois durant une routine. La journée d’avant, j’avais moins bien réussi. En finale, je me suis donc poussée et tout s’est bien passé. J’étais pas mal fière de moi, et une peu surprise», avoue l’élève de 11e année de l’école Louis-J.-Robichaud, de Shediac.

Il faut dire qu’Alexie Richard n’est pas une néophyte quand on parle de grands rendez-vous nationaux, puisqu’il s’agissait de sa quatrième participation aux championnats canadiens de bâton sportif. Mais c’est possiblement celui dont elle se souviendra le plus longtemps.

«Ce championnat était plus difficile parce que je viens de monter de catégorie d’âge (15 à 17 ans) et de niveau», mentionne-t-elle.

L’Acadienne a vécu sa première expérience nationale à Moncton, en 2013. Elle avait alors remporté la médaille d’argent dans la catégorie deux bâtons. L’année suivante, Richard décrochait le bronze en danse (duo) et en deux bâtons à Oshawa, en Ontario.

En 2016, elle avait obtenu l’argent (deux bâtons et trois bâtons), en plus de son premier titre canadien (en paire).

Richard attribue une bonne partie de ses succès à sa préparation mentale.

«Je me suis entraînée trois soirs par semaine, deux soirs avec mon équipe et un autre par moi-même. Avant mes compétitions, j’ai aussi pris le temps de réviser ma routine dans ma tête et d’entrer dans ma bulle», précise-t-elle.

Alexie Richard tentera de surpasser cette belle récolte de quatre médailles en juillet 2019, alors que les championnats canadiens seront présentés à Regina, en Saskatchewan.

Plusieurs autres Néo-brunswickoises ont rapporté des médailles de Winnipeg dans leurs bagages.

Ashley Surette (solo 15-17 ans) et Leanne Plewes (trois bâtons 18 ans et plus) ont remporté des médailles d’or.

Isabel Doiron (solo 15-17 ans), ainsi qu’Isabelle LeBlanc et Grace Farley (duo senior) ont remporté des médailles d’argent, alors que Leanne Plewes (medley 18 ans et plus, deux bâtons 15-17 ans et style libre universitaire), Grace Farley (solo 15-17 ans), Brianna Middleton (deux bâtons 15-17 ans) et Isabelle LeBlanc (solo dance 15-17 ans) rentrent au bercail avec des médailles de bronze.