Baseball intermédiaire: chose promise, chose due pour les Aigles de Tracadie

Avant que ne s’entame la saison 2018 de la Ligue de baseball intermédiaire de la Vallée de la Miramichi, les Aigles de Tracadie ne visaient rien de moins qu’un retour au sommet de la pyramide. Avec un peu plus de la moitié de la saison jouée, ils tiennent parole car ils sont en tête du classement.

Les meneurs présentaient une fiche de 10 victoires et trois défaites en 13 rencontres à la suite de leur victoire de 5 à 0 à domicile, jeudi soir contre les Dodgers de Dalhousie. Ils pouvaient consolider leur priorité sur les Cardinals de Miramichi (10-4) vendredi soir s’ils ont gagné contre les Acadiens (5-8), à Caraquet.

De quoi faire sourire le gérant de l’équipe, Robert Arseneau.

Le pilote assure que la formation tracadienne est à son meilleur et que la constance est présente depuis le début de la campagne. Il affirme aussi être allé chercher chercher les éléments qu’il lui manquait pour connaître du succès.

Son homme de confiance, Brian Landry, dirige une troupe motivée qui «a du caractère».

«En général, l’attaque produit très bien. Le coeur de la formation performe très bien», indique l’entraîneur.

C’est effectivement le cas lorsque l’on jette un coup d’oeil au classement des meneurs. L’équipe compte trois frappeurs parmi le top-10 de la ligue.

Le joueur d’arrêt-court Kevin Landry est quatrième avec une moyenne au bâton de ,444. Il est suivi de ses coéquipiers Rémi Comeau (,425) et Danny Mallet (,426). Ces statistiques ne tiennent pas compte de la rencontre de jeudi.

Comeau indique garder son jeu simple pour être efficace au bâton.

«Je veux frapper solidement et éviter les prises et les retraits au bâton. Je me dis que la balle ira où elle ira.»

L’entraîneur se réjouit des performances de ses joueurs.

«Des gars comme ça peuvent faire la différence pour nous dans un match. Quand on ajoute à ça les autres gars qui viennent appuyer, ça donne de bons résultats.»

Le voltigeur de droite, Rémi Comeau, croit aux chances de son équipe de terminer en tête.

«Nous devons prendre ça un match à la fois, dit-il. Nous avons une très bonne chimie d’équipe et nous ne faisons pas beaucoup d’erreurs. Il faut rester positif.»

Les nouveaux ajouts comme Brett Francis et Luc Roy au monticule sont aussi un facteur qui contribue au succès des Aigles.

Le lanceur partant du match de jeudi, Rémi Légère, apprécie particulièrement l’addition de ses joueurs.

«Avoir ces deux-là dans la rotation de lanceurs facilite mon travail. J’ai plus de repos, assure-t-il. Ça nous donne du lousse. Je suis content qu’ils soient ici.»

Légère figure lui aussi parmi les meneurs dans la catégorie des lanceurs. Il est présentement au deuxième échelon avec une moyenne de points mérités par match de 2,25 avant le duel de jeudi. Seul Kris McKay de Miramichi le devançait. Il affiche une moyenne de 1,88.

Rémi Légère donne toutefois le crédit à ses coéquipiers.

«Sur le monticule, je suis dans ma tête. Je sais que je ne suis pas un lanceur qui va retirer les frappeurs au bâton. Je compte beaucoup sur ma défensive. Je me concentre sur mon lancer.»

Avec six matchs à jouer au calendrier régulier après celui de vendredi soir à Caraquet, Brian Landry conserve le même objectif en tête: le championnat.

«On vise le championnat, mais on se concentre d’abord sur l’avantage du terrain, explique-t-il. Nous sommes capables de finir premiers.»

Mais ils devront se méfier et ne pas tenir le tout pour acquis. Miramichi n’est qu’à 0,5 match derrière en raison d’une défaite de plus que les Aigles.

Rémi Légère redoute d’ailleurs la force que Miramichi représente, ce qui complique notamment son travail au monticule.

«Ils ont une bonne équipe chaque année. Ils ont beaucoup de profondeur et beaucoup de bons frappeurs.»

Dans de pareilles circonstances, il dit plutôt miser sur l’emplacement de son lancer plutôt que la force.

«J’essaye de mieux placer la balle, mais je tente surtout d’éviter de donner trop de buts sur balle.»

Les Aigles disputeront leur prochain match dimanche, alors qu’ils rendront visite aux Red Sox de Chaleur (7-6). Ils reviendront ensuite à domicile pour se mesurer aux Acadiens de Caraquet, mercredi et jeudi.