Golf: Michel Landry s’incline en prolongation

Dans le sport, la ligne est parfois très mince entre l’euphorie de la victoire et l’agonie de la défaite. Michel Landry est bien placé pour le savoir, puisque le golfeur acadien a vécu les deux au cours des dernières années.

Après avoir remporté le championnat provincial de golf amateur en 2016, l’athlète originaire de Tracadie avait terminé au deuxième rang l’été dernier.

Son but était donc très clair en se présentant au terrain The Riverside de Quispamsi, cette semaine.

Landry a affiché ses couleurs dès la première ronde, avec un excellent pointage de 68 (moins-4).

Mais des rondes de 72 et de 74 vendredi et samedi ont permis à ses poursuivants de le rattraper.

Sauf que le golfeur âgé de 33 ans n’avait pas dit son dernier mot.

Une ronde de 70 (moins-2) dimanche lui a permis de se retrouver avec une triple égalité en tête après les 72 trous réglementaires.

Le titre allait donc se jouer entre lui, Alex Palmer (The Riverside) et Nick Earle (Westfield).

Malheureusement, la victoire n’était pas au rendez-vous pour l’un des meilleurs golfeurs amateurs de l’histoire du Nouveau-Brunswick.

Palmer a réussi un oiselet au 18e trou pour compléter cette prolongation de trois trous avec un pointage de moins-2.

Michel Landry a aussi réussi un oiselet au dernier trou, mais affiche un pointage de moins-1, en raison de normales aux 16e et 17e trous.

Nick Earle monte aussi sur le podium, malgré son pointage de plus-2.

«Terminer au deuxième rang pour une deuxième année de suite, ça fait mal un peu», raconte-t-il, visiblement déçu.

«Le championnat provincial est toujours très important pour nous. Mais c’est de plus en plus difficile de rivaliser avec les jeunes. La compétition est de plus en plus forte», mentionne celui qui demeure aujourd’hui à Fredericton.

Malgré sa défaite, Landry a connu une très belle semaine sur les allées du terrain situé à Quispamsis.

«Le tournoi a vraiment bien commencé pour moi. Je me suis donné une chance de gagner, mais mes deuxième et troisième rondes n’étaient pas très bonnes», analyse-t-il.

«Mes coups roulés n’étaient pas aussi bons qu’ils auraient dû l’être. Je suis quand même bien revenu dimanche et j’étais dans la course jusqu’au bout.»

Michel Landry aurait normalement mérité une place au sein de l’équipe qui va représenter le Nouveau-Brunswick lors des championnats canadiens de golf amateur, mais il a préféré laisser la chance à un autre.

«Je pense que je vais passer mon tour cette fois. J’ai une petite fille de quatre mois à la maison et Victoria, c’est pas mal loin», souligne-t-il en souriant.

L’équipe provinciale sera donc composée des frères Nick et Stuart Earle, de même que Sam Reid, de Moncton.