Le protecteur de Crosby devient adjoint chez le Titan

L’entraîneur-chef Bryan Lizotte s’est finalement tourné vers Eric Neilson pour le seconder derrière le banc du Titan d’Acadie-Bathurst. Et comme il l’avait fait savoir lorsqu’il a succédé à Mario Pouliot, il ne s’est pas gêné de choisir un homme avec beaucoup de vécu au niveau professionnel.

Neilson, qui est originaire de Fredericton, a évolué pendant une douzaine d’années dans les circuits professionnels mineurs tels que la Ligue américaine, la Ligue de la Côte Est et la Ligue élite du Royaume-Uni. Il a également porté les couleurs de l’Océanic de Rimouski pendant quatre saisons au début des années 2000.

Neilson a remporté la coupe du Président avec l’Océanic en 2005, puis la coupe Calder avec les Admirals de Norfolk en 2012. Il a de plus mis la main sur le trophée Yanick Dupré en 2014, à titre de joueur s’étant le plus engagé dans sa communauté alors qu’il portait les couleurs du Crunch de Syracuse.

La saison dernière, Neilson a agi comme entraîneur adjoint pour les County Aces de St. Stephen dans la Ligue junior des Maritimes (LHM).

«Je le connaissais déjà comme joueur, mais j’ai été particulièrement touché par ses qualités humaines lors de l’entrevue. Il a du vécu, il a gagné partout et il a une belle personnalité. C’est un leader. C’est évident qu’il va être excellent dans le vestiaire. Il va jouer à merveille le rôle de grand frère auprès des joueurs», révèle Bryan Lizotte.

«C’est un gars qui a gagné le respect de Sidney Crosby et ce n’est pas rien. J’ai entendu plein de bonnes choses à son sujet», ajoute Lizotte.
«Nous aimons son vécu, mentionne le directeur général Sylvain Couturier. Il a eu un beau parcours chez les professionnels et il dégage une belle prestance. Il nous apporte beaucoup de bonnes choses avec son expérience. Il est en plein le type d’individu que nous cherchions.»

Qui est Eric Neilson? Une petite recherche sur internet nous permet d’en apprendre beaucoup sur ce gaillard de 6 pieds 1 pouces et de 200 livres, âgé de 33 ans.

Il a été le protecteur de nul autre que Sidney Crosby à Rimouski lors de deux saisons, soit en 2003-2004 et en 2004-2005. Pendant que l’homme fort purgeait 194 et 157 minutes de pénalités, le no 87 y est allé de campagnes de 135 et de 168 points.

En fait, le lien entre les deux hommes est plus fort que le simple fait d’être compagnon de trio chez l’Océanic. Ils ont partagé la même pension de famille durant cette période et ils étaient inséparables.

L’an dernier, Crosby et Neilson, alors entraîneur adjoint chez les Aces de St. Stephen, ont posé avec la coupe Stanley que les Penguins venaient de gagner contre les Predators de Nashville.

Repêché par les Kings de Los Angeles en cinquième ronde (143e au total) en 2004, Neilson a notamment pris part au camp d’entraînement du Canadien de Montréal en 2009. Il a mis un terme à une carrière de 12 saisons professionnelles dans la Ligue de la Côte Est dans la Ligue américaine de hockey en 2017.

Fait cocasse, Neilson a même eu droit à son personnage «bubblehead» du temps où il portait les couleurs du Crunch de Syracuse (2012-2015), le club école du Lightning de Tampa Bay.

Plusieurs nouveaux venus

Décidément, il y aura plusieurs nouveaux visages derrière le banc du Titan en 2018-2019.

Lizotte succède à Mario Pouliot qui a quitté pour accepter les fonctions de directeur général et entraîneur-chef des Huskies de Rouyn-Noranda. C’est Eric Neilson qui cumulera désormais les fonctions de principal adjoint.

L’autre entraîneur adjoint Alexandre Guérard a de son côté décidé de s’en retourner au Québec pour accepter un poste similaire avec le Blizzard du Séminaire Saint-François dans le midget AAA. Raphaël-Pier Richer le remplacera à ce poste.

Enfin, le préposé à l’équipement Jean Huynh s’est joint au Phoenix de Sherbrooke et sera remplacé par George White, qui occupait les mêmes fonctions avec les Tigres de Campbellton dans la LHM.

Les seules personnes qui conservent leur poste sont l’entraîneur des gardiens Dave Kennedy et la thérapeute athlétique Mélanie Landry.
Le camp d’entraînement du Titan prendra son envol le 16 août avec l’arrivée des recrues. Plus d’une quarantaine de joueurs sont alors attendus. Ils disputeront, entre autres, trois matchs intra-équipe et une partie préparatoire contre les Sea Dogs de Saint-Jean au Harbour Station.

De 20 à 25 recrues se joindront ensuite aux vétérans à compter du 20 août.