Triathlon Chaleur: «Les coureurs se sont bien amusés» – Cédric Boily

Si ça continue comme ça, les organisateurs du Triathlon Chaleur devront sérieusement songer à rebaptiser leur événement en l’honneur de Cédric Boily et Kamylle Frenette. Les deux triathlètes sont carrément abonnés à la plus haute marche du podium et ce n’est pas la chaleur écrasante de samedi qui allait les en priver.

Boily a remporté le triathlon sprint en 57m08s pour devancer dans l’ordre Lee Roy, de Bathurst (1h01m19s) et Kevin Heppell, de Charlo (1h05m50s).

«La course s’est très bien déroulée pour moi, que ce soit à la nage, au vélo ou à la course à pied», révèle le triathlète de Moncton, qui en était à son quatrième sacre à Beresford après ses victoires en 2013, en 2015 et en 2017.

«Il faisait chaud, mais les conditions étaient quand même idéales. Je crois que la plupart des coureurs se sont bien amusés. Je tiens d’ailleurs à souligner et à féliciter les organisateurs pour ce grand succès. Le Triathlon Chaleur demeure année après année l’un des meilleurs événements multisports de la province», mentionne Boily.

Vainqueur en 2016 et depuis abonné à la deuxième place, Lee Roy semblait très satisfait de sa course.

«J’ai même été plus rapide au vélo et en course à pied que l’an dernier, dit-il. J’ai eu beaucoup de plaisir encore une fois et, avec Cédric dans le portrait, ça me motive à travailler fort. C’est plaisant d’avoir quelqu’un à chasser.»

«Je ne m’attendais pas à terminer en troisième place, confie pour sa part Kevin Heppell. Je visais plus un top-5 parce qu’il y avait des prix pour les cinq premiers. En tout cas, je m’étais bien réchauffé le matin en participant au 3 km de nage du Summer Splash de Charlo.»

Chez les femmes, Kamylle Frenette en était à un troisième sacre d’affilée. La triathlète de Dieppe a triomphé en 1h10m36s. Donna Trites, de Fredericton (1h12m08s), et Eryn Weldon, de Moncton (1h12m44s), complètent le podium.

«C’est toujours plaisant de compétitionner dans la ville natale de mon père. C’est d’ailleurs pourquoi cet événement me tient autant à cœur. C’est tellement un beau parcours et les organisateurs sont absolument incroyables. Sans aucun doute, je serai de retour l’an prochain», indique-t-elle.

On ne peut toutefois pas passer sous silence le week-end de Donna Trites. Elle a à peine eu le temps de récupérer qu’elle s’est ensuite dirigée vers New Glasgow afin de prendre part au Triathlon olympique Melmerby, dimanche matin.

«J’ai d’abord fait trois heures de route pour participer au triathlon de Beresford samedi, puis j’ai fait ma course en obtenant le meilleur chrono sur vélo et la deuxième place au total chez les femmes. J’ai quitté vers 18h et j’ai conduit pendant quatre heures jusqu’à Pictou où j’ai dormi pendant à peine cinq heures. J’ai alors fait un triathlon olympique et j’ai encore pris le deuxième rang en 2h25m38s. Je suis finalement retourné chez moi à Fredericton en me tapant un autre quatre heures de route. Je suis contente de mes résultats et je m’étais vraiment donné un défi très amusant», affirme la triathlète de Fredericton.

«Maintenant, je ne sais pas si je serais capable de participer à deux triathlons le même jour, mais c’est quelque chose que j’aimerais bien essayer. Ce sera peut-être mon prochain défi», ajoute-t-elle en riant.

Sylvain Arseneau, de Petit-Rocher (1h00m50s), et Nathalie Carrier, de Beresford (1h29m49s), ont remporté le duathlon sprint à Beresford. Enfin, Annie Aubé, Marc McGraw et Nathalie Guérette-Pelletier ont triomphé dans le triathlon en équipe avec un chrono de 1h19m17s.