Les Rapides de Grand-Sault passent en deuxième vitesse

Les membres de l’organisation des Rapides de Grand-Sault redoublent d’ardeur au travail à un mois de l’ouverture de leur premier camp d’entraînement.

«On a à conjuguer avec la Ligue de hockey des Maritimes et avec plein de choses. On prend les bouchées doubles depuis un moment…», a indiqué Marcel Deschênes, l’actuel propriétaire de l’équipe.

Lors d’une conférence de presse tenue mardi midi au Centre E. et P. Sénéchal, la direction des Rapides est passée en deuxième vitesse en levant le voile sur une foule de détails importants au sujet de la nouvelle formation issue du déménagement des Slammers de Woodstock.

Les partisans ont eu droit à un aperçu de l’horaire de la saison 2018-2019 et de l’allure du chandail que porteront les joueurs à domicile et à l’étranger.

Les hockeyeurs invités au camp sauteront une première fois sur la glace du Centre E. et P. Sénéchal le 28 août. De 40 à 50 joueurs en provenance de la région de Grand-Sault, du reste du Canada et des États-Unis devraient être présents.

Quant au calendrier préparatoire des Rapides, il prévoit un premier affrontement à domicile le 2 septembre, face au Blizzard d’Edmundston, suivi d’un duel face aux Aces de St. Stephen le 7 septembre.

La saison régulière prendra son envol le 16 septembre lors d’un affrontement fort attendu opposant Grand-Sault et leurs grands rivaux d’Edmundston.

Avec une rivalité qui s’est déjà bien installée, certains diront que le choc entre les Rapides et les champions en titre de la Ligue de hockey des Maritimes (LHM) sera épique.

«Les joueurs vont donner leur 150%, car ils ont des choses à prouver. Les gens vont adorer le spectacle sur glace et hors glace. Ça ne sera pas plate dans les gradins, même pour ceux qui ne sont pas de grands amateurs de hockey», d’ajouter celui qui est également le maire de la Ville de Grand-Sault.

Le propriétaire de l’équipe est formel: si le bon travail se poursuit, des chiffres s’ajouteront régulièrement à la colonne des victoires des Rapides lorsque viendra le temps de consulter le classement général de la LHM.

«Ça sera le hockey de plus haut niveau dans notre région. Si l’on se fie à ce qui se fait ailleurs, on va en faire autant, sinon peut-être plus», a affirmé Marcel Deschênes avec une bonne dose de confiance.

La mise en vente des billets pour toutes les rencontres des Rapides de Grand-Sault doit débuter le 18 août, par l’entremise du système de billetterie TicketAcces.net.

Encore beaucoup de travail à faire

L’organisation des Rapides de Grand-Sault est consciente que le travail qui reste à faire est colossal et que la tâche qui l’attend ne sera une mince affaire.

Elle doit entre autres s’assurer la participation active de 75 à 100 bénévoles.

L’équipe est aussi toujours activement à la recherche de familles d’accueil pouvant héberger durant de six à sept mois les joueurs, et ce un peu partout dans la grande région de Grand-Sault.

Une rencontre d’information à ce sujet se tiendra lundi soir à l’hôtel de ville de Grand-Sault en présence de représentants de l’équipe.

Le propriétaire des Rapides, Marcel Deschênes, s’attend à ce que la formation puisse disposer d’un budget de fonctionnement d’environ 500 000$.

La plupart des revenus proviendront de la vente de billets et d’articles promotionnels aux couleurs des Rapides et de commanditaires.

«Pour notre première saison, on veut simplement un budget équilibré», a fait savoir Marcel Deschênes.

Le maire de Grand-Sault a également voulu se faire rassurant auprès de certaines personnes qui ont dit craindre la réduction du temps de glace disponible au Centre E. et P. Sénéchal avec l’arrivée de la formation qui évoluait à Woodstock la saison dernière.

«On ne va pas enlever de temps de glace aux équipes de hockey mineur et à l’association de patinage artistique, je peux vous l’assurer.»

Les Rapides de Grand-Sault devraient dévoiler prochainement la liste complète des entraîneurs et membres du personnel qui veilleront aux succès de la formation durant la saison. Il est déjà confirmé que l’ancien joueur de la LNH Sandy McCarthy sera l’entraîneur-chef.

Il en va de même au sujet du dévoilement de l’identité des investisseurs qui deviendront sous peu les nouveaux propriétaires de l’équipe.