Nicholas Colton aux côtés de Mike Weir à Glen Abbey

Nicholas Colton a finalement pris le deuxième rang chez les garçons âgés de 12 à 14 ans, samedi, au Défi d’habileté  junior Premiers élans Acura présenté sur le parcours du terrain Glen Abbey, à Oakville en Ontario. Le golfeur du club Gowan Brae de Bathurst a récolté un total de 200 points contre 230 pour le Québécois Matis Lessard.

La différence de 30 points est l’équivalent d’un coup de départ réussi et c’est justement dans cette discipline que Nicholas a le sentiment qu’il aurait pu faire beaucoup mieux.

«J’étais un peu fâché contre moi après la compétition, mais avec le recul, je suis plutôt satisfait. J’aurais quand même pu faire mieux avec mon bois de départ», indique le jeune athlète âgé de 13 ans.

Nicholas Colton et Hugo Bernard. – Gracieuseté

Cette compétition comprenait, outre les coups de départ, les coups roulés, les approches et le jeu de fers.

Dimanche, Nicholas a pu disputer une ronde de neuf trous sur le mythique terrain, où aura lieu à compter de jeudi l’Omnium canadien RBC. Lundi, en plus d’avoir assisté au match des Blue Jays de Toronto au Rogers Centre, il a eu l’occasion de servir de caddy au champion canadien amateur de 2016, le Québécois Hugo Bernard. Une expérience qui lui a aussi permis de croiser le seul et unique Mike Weir, gagnant du Tournoi des Maîtres en 2003.

«C’est vraiment un très beau terrain, affirme Nicholas. Tout est parfait. Les verts sont incroyables. C’est ridicule à quel point les verts sont rapides. Et les allées sont également très rapides. En fait, il n’y a pas une grande différence avec les verts.»

Mardi, le jeune élève de l’École secondaire Népisiguit de Bathurst a eu droit à une clinique avec les entraîneurs de l’équipe canadienne. Mercredi, il poursuivra sa semaine de rêve en agissant comme caddy pour un trou pour la ronde d’entraînement des participants à l’Omnium canadien.

Comme Nicholas et ses parents (Philip et Wendi) ont des laissez-passer pour l’Omnium, ils assisteront à la première ronde du tournoi jeudi. Le plan de match est de revenir à la maison vendredi matin, mais Nicholas a bon espoir de convaincre ses parents de prolonger un peu plus leur séjour.