Les golfeurs du N.-B. vont en découdre avec l’élite junior canadienne

L’élite canadienne du golf au niveau junior a rendez-vous dans l’Ouest canadien cette semaine. Alors que les garçons s’affrontent à Medicine Hat, en Alberta, les filles, elles, sont sur le parcours du Beach Grove de Tsawwassen, une banlieue de Vancouver en Colombie-Britannique.

À Medicine Hat, pas moins de 156 golfeurs de moins de 20 ans ont rendez-vous pour cette 80e présentation des Championnats canadiens. Et parmi ceux-ci, les Néo-Brunswickois Maxime Gaudet, de Memramcook, Félix Boucher, de Dieppe, Nathan Hogan, de Miramichi, et Daniel Kirby, de Woodstock.

D’entrée de jeu, l’entraîneur Louis Melanson doute très fort que l’un de ses quatre athlètes parvient à répéter l’exploit de Calvin Ross. Le golfeur de Fredericton est devenu l’an dernier le premier Néo-Brunswickois à remporter le titre national tout en établissant également une ronde record de 62 lors de la troisième et dernière journée.

«Il peut toujours y avoir une surprise, mais je crois que ce serait incroyable si l’un de nos gars réussit à obtenir un top-20. Même qu’un top-50 serait bien puisque c’est l’élite du pays qui est ici. Je crois cependant que tous les quatre ont le potentiel pour survivre à la coupure après la deuxième journée», affirme Melanson.

«À part Daniel qui en sera à sa deuxième expérience sur la scène nationale, les trois autres en seront à leur première participation. Ils sont présentement comme des chevaux sauvages. Le champ est tout nouveau pour eux et ils sont excités. Ils sont motivés et ils ont hâte de jouer. Mon rôle à moi sera de les calmer afin qu’ils puissent mieux gérer leurs émotions», signale Melanson.

Maxime Gaudet, qui est le plus âgé du quatuor, confirme son état d’excitation.

«Mes objectifs est de faire la coupure, d’avoir du plaisir et de bien jouer, révèle-t-il. Nous apprenons beaucoup ici. Ce sont les 150 meilleurs golfeurs de notre groupe d’âge au Canada. Ici, tout le monde frappe bien la balle.»

Gaudet et ses coéquipiers ont profité de la journée de dimanche pour se familiariser davantage avec le parcours.

«Les allées ressemblent pas mal à ce qu’il y a au Nouveau-Brunswick, mais les verts sont très rapides. Nous avons fait beaucoup de fer droit hier (dimanche) et nous étions nettement meilleurs à la fin de la journée que nous ne l’étions au début», souligne Gaudet, qui a déjà évolué avec l’équipe de hockey scolaire des Matadors de l’école Mathieu-Martin de Dieppe.

Les Ontariens Cam Kellett et Matthew Anderson, l’Albertain Ethan Choi, le Québécois Christopher Vandette et le Britanno-Colombien Nolan Thoroughood sont les principaux favoris pour l’emporter. Dans les provinces atlantiques, il faudra avoir à l’oeil le Prince-Édouardien Tyler Hashmi, récent vainqueur du Championnat de l’Atlantique.

Du côté féminin, l’équipe dirigée par Bari Gourley est composée de Julie Gauvin, de Dieppe, Mackenzie Deveau, de Moncton, Sara Holt, de Waterville, et Mackenzie Scott, de Upper Hampstead.

Un total de 140 golfeurs seront sur le parcours de Beach Grove, dont les Ontariennes Ellie Szeryk, Alyssa DiMarcantonio et Monet Chun, de même que la Québécoise Céleste Dao.