Noah Dobson ne cesse d’impressionner

Il se trouve de plus en plus de gens pour croire que les Islanders de New York ont réalisé un vol en sélectionnant Noah Dobson au 12e rang lors du dernier repêchage. Le jeune arrière de 18 ans ne cesse d’impressionner à la Vitrine Sport Chek du Mondial junior qui est présentement en cours au Sandman Centre de Kamloops, en Colombie-Britannique.

Jeudi, le Prince-Édouardien a inscrit deux buts dans une victoire de 4 à 3 d’Équipe Canada devant la Finlande. L’entraîneur-chef Tim Hunter ne s’est d’ailleurs pas gêné pour vanter les mérites du surdoué défenseur du Titan d’Acadie-Bathurst.

«Il est un joueur complet et même s’il n’est né qu’en 2000, il est aussi un leader dans notre groupe. Ce jeune est en avance sur son temps», a révélé Hunter sur les ondes de TSN après le match.

L’analyste de la chaîne ESPN, Chris Peters, a lui aussi dit beaucoup de bien de Dobson sur Twitter.

«Noah Dobson va probablement jouer beaucoup de minutes pour Équipe Canada. Il est incroyablement fiable et stable. Il a marqué deux fois aujourd’hui et il a été utilisé autant en supériorité numérique qu’en infériorité numérique. Il n’est pas le jouer le plus spectaculaire, mais il fait toujours des jeux et se défend à un très haut niveau.»

Dobson n’est pas le seul à bien se tirer d’affaire puisque l’ancien attaquant du Titan Antoine Morand, va également plutôt bien. C’est d’ailleurs le numéro 88 qui a préparé le but vainqueur de son bon ami Maxime Comtois en prolongation.

Rappelons que Morand portera les couleurs des Mooseheads de Halifax en 2018-2019.
Équipe Canada complètera son tournoi en affrontant la Suède, vendredi soir, puis les États-Unis, samedi soir.