Acadiens de Caraquet: place aux jeunes

Déjà réputés pour la jeunesse de leur alignement, les Acadiens de Caraquet le seront encore davantage en 2018-2019. Avec les retraites plus que probables des frères Gionet, Danny et Brian, ainsi que l’entrée en scène de Joël Blanchard et de Joey Martinez, c’est donc dire que les locataires du Colisée Léopold-Foulem n’auront plus qu’un joueur dans la trentaine, soit le capitaine Yan Rail.

C’est sans oublier que trois jeunes qui viennent de terminer leurs études à la polyvalente Louis-Mailloux se présenteront au camp d’entraînement avec la volonté de se tailler un poste. Il s’agit de l’arrière Éric Thiffault, de même que les attaquants Ian Lanteigne et Andy Haché.

Malgré les nombreux mentons imberbes que l’on risque de retrouver dans le vestiaire des Acadiens, l’entraîneur-chef Claude Lagacé n’en croit pas moins aux chances de son équipe de connaître une grande saison.

Il est même convaincu que les Acadiens peuvent aller chercher un championnat, eux qui ont d’ailleurs déjà goûté au Saint Graal lors de la saison inaugurale de la Ligue de hockey senior Acadie-Chaleur en 2016-2017. Mais pour ce faire, ses joueurs devront jouer avec beaucoup plus de hargne.

«Ça va demander une meilleure implication des joueurs, affirme Lagacé. La saison dernière, les gars étaient moins affamés après le championnat de l’année précédente. Je crois cependant que les gars ont compris le message pendant la série demi-finale contre les Marchands de Shippagan.»

Les Acadiens devront toutefois se débrouiller sans leur gardien numéro un Antoine Landry. Ce dernier entamera sous peu des études en sol québécois. C’est donc dire qu’Olivier Thériault aura droit à une promotion.

«Nous étions gâtés d’avoir deux excellents jeunes gardiens, révèle Claude Lagacé. Il faut cependant nous trouver un deuxième gardien et nous avons déjà une petite idée.»

Lagacé estime qu’avec l’ajout de Joël Blanchard et de Joey Martinez, l’équipe s’est toutefois grandement améliorée sur le plan offensif.

«Joël est un gars de premier trio qui a joué pour les Aigles Bleus de l’Université de Moncton et dans la LHJMQ (Titan d’Acadie-Bathurst et Mooseheads de Halifax). Et Joey est lui aussi un bon attaquant à caractère offensif. Si tu ajoutes ces gars-là avec les Yan Rail, Jean-Samuel Lagacé, Francis Thériault, Frédéric Landry et Mario Albert, ça nous fait pas mal de bons joueurs offensifs», indique Lagacé.

Et avec l’arrivée de Joël Blanchard, les Acadiens se croisent les doigts pour que son frère aîné Rémi quitte sa retraite prématurée pour se joindre à l’équipe. Il est évident qu’un défenseur du calibre de Rémi Blanchard changerait encore plus la dynamique du club.

«La balle est dans son camp, mentionne Lagacé. Cela dit, nous n’allons pas le tanner avec ça. Mais s’il veut venir jouer avec nous, c’est clair que nous allons l’accueillir avec les bras ouverts.»

Il n’empêche que même sans Rémi Blanchard, la défensive des Acadiens est loin de faire pitié avec les jeunes Jean-Rémi Chiasson, Jonathan Landry, Pierre-Marc Thériault, Marc-Francis Paquette, Frédérick Noël et Hugo Duguay. Les cinq premiers sont tous âgés de moins de 25 ans.

Le camp d’entraînement des Acadiens débutera à la fin du mois de septembre. Claude Lagacé pourra encore une fois compter sur ses adjoints Guy Lagacé et Sébastien Decaens.