Le Titan mise sur la venue de Daniil Vertiy

À moins d’un changement d’ici le début du calendrier régulier, le trio de 20 ans du Titan d’Acadie-Bathurst pour la saison 2018-2019 sera composé des attaquants Samuel Asselin, Liam Murphy et… Daniil Vertiy. L’entrée en scène de cet Ontarien d’origine russe confirme que le défenseur Elijah Francis ne fait plus partie des plans.

Vertiy, qui a grandi à Nijnevartovsk, une ville pétrolière de la Sibérie de l’Ouest, est un ailier gauche de 6 pieds et de 200 livres ayant disputé quatre saisons dans la Ligue junior majeur de l’Ontario (OHL).

En 195 matchs, il a accumulé 29 buts et 46 passes pour 75 points. Il a porté les couleurs des Spitfires de Windsor, du Battalion de North Bay, du Spirit de Saginaw et de l’Attack d’Owen Sound. Vertiy a toutefois complété la dernière campagne dans la Ligue de hockey junior A de l’Ontario (OJHL) avec les Canadiens de Toronto.

«C’est un gars qui était vu avec un très gros potentiel lors de son année de repêchage, il y a quatre ans», affirme le directeur général Sylvain Couturier.

«Malheureusement, il n’a pas réussi jusqu’ici à jouer selon les attentes qui avaient été placées en lui. Nous croyons tout de même que c’est un beau risque.»

Évidemment, en raison de son âge, Vertiy a intérêt à impressionner l’entraîneur-chef Bryan Lizotte et ses adjoints Eric Neilson et Raphaël-Pier Richer. Ici, il faut comprendre que le vétéran est condamné à se tailler une place au sein des deux premières unités offensives. Il serait très étonnant que l’équipe fasse une place à un joueur de 20 ans dans les deux derniers trios.

«Il s’en vient ici en sachant très bien que c’est sa dernière chance, révèle Couturier. Nous lui avons parlé à quelques reprises cet été et il est très motivé. C’est clair que nous ne le voyons pas dans les troisième ou quatrième trios, mais ce sera quand même à lui de nous montrer ce qu’il est en mesure de faire. Il sait ce que nous attendons de lui.»

«C’est un gars qui possède un très bon lancer et qui peut nous apporter beaucoup en zone offensive. Le potentiel est toujours là. À 18 ans, il a quand même réussi une saison de 14 buts et 29 points à North Bay», souligne le dg du Titan.

Notons qu’Elijah Francis a quand même été invité au camp. Cependant, le Néo-Brunswickois d’Elsipogtog n’a toujours pas confirmé sa présence.

«Elijah est le bienvenu, confie Couturier. Il sait toutefois qu’il n’y a rien de garanti pour lui. Nous avons tenté de l’échanger pendant le week-end du repêchage et nous attendons encore les offres.»

Cap sur le camp d’entraînement
Par ailleurs, Sylvain Couturier a confirmé avoir fait l’acquisition du petit attaquant néo-écossais Logan Timmons des Foreurs de Val-d’Or. En retour, le Titan cède un choix de huitième ronde en 2021.

«C’est un petit joueur que nous aimons beaucoup et qui a gagné la Coupe Telus il y a deux ans avec les Islanders du Cap-Breton en compagnie de Logan Chisholm et Ryan MacLellan. Logan nous apporte de la vitesse et de la profondeur», indique-t-il.

De plus, le Titan a fait savoir que deux joueurs ont décidé de ne pas se présenter au camp d’entraînement. Il s’agit de l’attaquant terre-neuvien Nick Gosse, qui a décidé de se concentrer sur ses études, ainsi que du gardien québécois Thomas Gosselin, forcé de prendre sa retraite en raison d’une sévère commotion cérébrale subie la saison dernière qui tarde à guérir.

Le Titan a aussi annoncé que l’attaquant Drew Toner, qui évolue pour les Tigres de Campbellton au niveau junior A (MHL), se présentera au camp. Toner, originaire de Grand-Sault, célèbrera son 18e anniversaire la journée même du lancement du camp d’entraînement, soit le 16 août.

Enfin, le Slovaque Kristian Kovacik se rapportera seulement à temps pour le gros camp à compter du 20 août. Il arrivera en compagnie de son compatriote Michal Ivan.